lundi , 8 mars 2021
Home / News IT / Databricks- 7 profs de Berkeley créent une startup et lèvent 2 milliards de dollars. Partie 2- Irrésistible ascension?

Databricks- 7 profs de Berkeley créent une startup et lèvent 2 milliards de dollars. Partie 2- Irrésistible ascension?

Entre février 2019 et février 2021, comment la startup des profs de Berkeley est-elle passée d’une valorisation de 2,7 à 28 milliards de dollars?
Le concept de LakeHouse prôné par Databricks pour réunifier datalakes et datawarehouses.
Le concept de LakeHouse prôné par Databricks pour réunifier datalakes et datawarehouses.

Pour mieux appréhender les raisons et les évolutions technologiques qui ont amenées les investisseurs à boucler un tour de table d’un milliard de dollars en faveur de la startup Databricks, Place de l’IT est revenue, dans cet article, sur les débuts du projet open source Spark et les motivations qui ont poussé les professeurs de Berkeley à créer leur propre startup.
En août 2017, la pépite avait déjà levé 247 millions de dollars, mais les choses vont très vite passer à la vitesse supérieure, non seulement du point de vue technologique, mais aussi sur les aspects financiers. Le chant des sirènes de l’innovation peut-il devenir assourdissant?
Ce second volet, reprend la saga après la seconde levée de fonds de 140 millions de dollars en août 2017, jusqu’à la levée spectaculaire d’un milliard de dollars en février 2021.
L’article revient sur les évolutions technologiques majeures de la plateforme Databricks (Azure en plus d’AWS, MLFlow, Lakehouse, Delta Lake, Delta Engine…) avec illustrations à la clé.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Julien Mathis, CEO Europe et cofondateur de Centreon

Centreon poursuit son expansion malgré la crise, et bientôt sur le cloud.

Année 2020 positive pour Centreon, qui ouvre à l’étranger, recrute et peaufine son futur SaaS. Entretien avec Julien Mathis, son CEO Europe et cofondateur.