mardi , 27 février 2024

BlackLine: la belle histoire du spécialiste de la clôture financière qui pèse 4 milliards de dollars

Quel marché et quelles ambitions pour la discrète et bien valorisée Blackline ? Réponses avec Samuel Rouayrenc, son vice-président pour la région France et Sud EMEA.
Samuel Rouayrenc, vice-président pour la région France et Sud EMEA chez BlackLine.
Samuel Rouayrenc, vice-président pour la région France et Sud EMEA chez BlackLine.

Depuis sa création en 2001 par Therese Tucker (jusqu’alors directrice financière chez SunGard Treasury Systems), Blackline Systems a fortement développé ce marché de la clôture financière et évolué vers le cloud avec un succès toujours confirmé.
Après un fonctionnement sur fonds propre, son développement sera accéléré suite à une levée de fonds de 220 millions de dollars auprès de Silver Lake Sumeru (division pour PME de l’investisseur), Silver Lake et Iconiq Capital. Et plus encore après son entrée en bourse, fin octobre 2016, qui lui permet de lever 146 millions de dollars. Aujourd’hui, la société est valorisée 4 milliards de dollars.
La vision initiale de la société visant à remplacer les tableaux Excel par une suite logicielle dédiée à la clôture financière à porter ses fruits. En effet, BlackLine compte aujourd’hui plus de 1900 employés (dont 45 en France) pour servir plus de 350 000 utilisateurs employés par plus de 4000 entreprises dans 130 pays.
BlackLine est présent sur tous les continents avec 14 bureaux à travers le monde piloté depuis le siège de la firme à Los Angeles. En Europe, la société déploie des équipes locales au Royaume-Uni, en Hollande, en Allemagne, en Espagne et en France. Elle dispose également de centres de développement aux États-Unis et en Inde. Dans l’Hexagone, le bureau a été ouvert en 2015, mais l’entreprise comptait déjà des clients français via les filiales de groupes internationaux.
Pour en savoir plus sur ces solutions, le positionnement de l’éditeur et ses projets, Place de l’IT a rencontré Samuel Rouayrenc, vice-président pour la région France et Sud EMEA chez BlackLine.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Check Also

Georges Anidjar, directeur général Europe du Sud chez Informatica (France, Espagne, Italie, Portugal)

Georges Anidjar, Informatica: «90% de nos clients travaillent sur notre plateforme cloud IDMC !»

Depuis un an aux manettes d’Informatica Europe du Sud, Georges Anidjar fait un point d’étape: gestion/intégration des données, IA, Cloud, concurrence... Enrichissant!