samedi , 22 juin 2024

Ryan Welsh, Qlik: «Kyndi complète le dispositif Gen AI de Qlik en ajoutant les données non structurées»

Machine Learning, Deep learning, IA neuro-symbolique… l’ex-CEO de Kyndi, Ryan Welsh explique comment la plateforme de traitement du langage naturel enrichit la GenAI de Qlik.
Ryan Welsh, Field CTO GenAI chez Qlik et cofondateur et ex-CEO de Kyndi.
Ryan Welsh, Field CTO GenAI chez Qlik et cofondateur et ex-CEO de Kyndi.

La course à l’IA n’a pas attendu l’essor soudain de l’IA générative. En effet, l’acquisition de talents et de startups par les acteurs du marché de la donnée et/ou de l’analytique a commencé il y a déjà plusieurs années, comme l’illustre l’histoire récente de Qlik.
L’éditeur a ainsi accéléré sa présence sur le cloud et l’intégration d’une IA éprouvée dans ces solutions (recrutant au passage des pointures de ces technologies).
En janvier 2019, Qlik mettait la main sur Crunch Data et son assistant conversationnel CrunchBot dédié aux interactions en langage naturel pour l’analytique. En septembre 2021, la société suédoise rachetait l’éditeur de Salt Lake City Big Squid, spécialiste de l’analyse prédictive et des modèles de Machine Learning pour l’analytique et le prédictif.
En janvier 2024, Kyndi, spécialiste du langage naturel (NLP pour Natural Language Processing) et de l’IA sur les données non structurées (LLM, IA générative, etc.) venait compléter le “dispositif IA” de l’éditeur. Sans oublier l’acquisition majeure de Talend en mai 2023 (voir notre interview de Mike Capone, CEO de Qlik à ce sujet).
Lors de son passage récent à Paris, Ryan Welsh, Field CTO GenAI chez Qlik et cofondateur et ex-CEO de Kyndi, a reçu Place de l’IT pour expliquer le rôle de Kyndi dans la stratégie IA de Qlik, et évoquer diverses tendances technologiques.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Check Also

Laurent Ibars, directeur avant-vente Europe de l’ouest chez Datacore

Laurent Ibars, Datacore: «Le tiering du stockage primaire en mode bloc vers du S3? Surtout des inconvénients!»

Ready For IT- Focus sur Datacore, pionnier du SDS, avec Laurent Ibars, directeur avant-vente Europe de l’ouest, et sur Swarm Single Node mixant stockage objet et conteneurs.