vendredi , 14 juin 2024

Florence Bertaut – Patrick Ménez (groupe AXA): le RGPD, un accélérateur pour pousser la DLP

Dans un entretien croisé, deux managers de haut niveau chargés de la sécurité informatique du groupe AXA expliquent comment la Data Loss Prevention est traitée en interne, en conformité avec le Règlement général sur la protection des données (RGPD).
Florence Bertaut et Patrick Ménez (Groupe AXA)
Florence Bertaut et Patrick Ménez (Groupe AXA)

Place de l’IT diffuse deux témoignages passionnants de deux experts en sécurité informatique du groupe d’assurance AXA à propos des implications entre la Data Loss Prevention (DLP) et le Règlement général sur la protection des données (RGPD) applicable au niveau européen. L’interview croisée s’est déroulée dans le cadre de l’édition 2018 des Assises de la sécurité. Florence Bertaut occupe les fonctions de Head of Subsidiaries Security Governance, CISSP, CISA, Lead Auditor au sein de la branche française d’AXA, après avoir occupé les fonctions de Head of Information Protection au niveau groupe.
Quand à Patrick Ménez en tant que Deputy Group Chief Security Officer, Head of Corporate CSO chez AXA, il a pris les fonctions de sponsor du projet DLP. Concrètement, c’est un ambassadeur des problématiques Data Loss Prevention auprès des instances décisionnelles (en particulier auprès du COMEX du groupe).
Comment s’organise la gouvernance de la sécurité chez AXA? Quels niveaux de protection des données avez-vous mis en place? Comment déployez-vous les bonnes pratiques en matière de DLP? Avec quels partenaires technologiques? Comment avez-vous appréhendé le contrôle des accès aux comptes à privilèges? Comment avez-vous pris en main le volet DLP associé à la conformité RGPD? Comment a fonctionné le groupe de travail RGPD? Dans quelle mesure le groupe AXA est compatible avec le RGPD? Comment déterminer les segments de données qui doivent être pris en compte dans le périmètre géographique du RGPD? Comment gérez-vous les données du groupe AXA localisés sur des services Cloud tiers?
Découvrez l’intégralité de l’interview de Place de l’IT.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Check Also

Laurent Ibars, directeur avant-vente Europe de l’ouest chez Datacore

Laurent Ibars, Datacore: «Le tiering du stockage primaire en mode bloc vers du S3? Surtout des inconvénients!»

Ready For IT- Focus sur Datacore, pionnier du SDS, avec Laurent Ibars, directeur avant-vente Europe de l’ouest, et sur Swarm Single Node mixant stockage objet et conteneurs.