samedi , 18 mai 2024

Interview: Darren Roos, CEO d’IFS, prône la Composable Platform sur le Cloud

L’éditeur suédois IFS dépassera le milliard de dollars de chiffre d’affaires en 2022, dont plus de 85% de revenus récurrents sur le logiciel. Entretien avec Darren Roos, son CEO.
Darren Roos, CEO d’IFS depuis 2018
Darren Roos, CEO d’IFS depuis 2018

Avec plus de 5 000 employés dans plus de 50 pays, plus de 500 partenaires et plus de 10 000 clients dans le monde, l’éditeur de progiciels suédois IFS compte dans le paysage, malgré son déficit de notoriété.
En 2021, son chiffre d’affaires s’approchait du milliard de dollars, et les revenus récurrents représentaient déjà 82% de ses revenus logiciels. Les résultats obtenus aux deuxième et troisième trimestres semblent indiquer que le chiffre d’affaires d’IFS dépassera le milliard de dollars pour l’exercice 2022.
En 2019, nous avions interviewé son CEO Darren Roos. Il prônait alors une évolution vers le cloud respectant le rythme des clients, sans chercher à imposer un choix unique. Cet ancien président de l’activité Cloud ERP chez SAP a cependant accéléré l’évolution vers le cloud, et même lancé IFS Cloud en mars 2021. L’approche avec une forte verticalisation sur 6 secteurs économiques fait immanquablement penser à Infor. En effet, les deux éditeurs comblent le fameux “last-mile”, offrant ainsi une solution quasiment opérationnelle (intégrant le métier de l’entreprise) pour laquelle une simple personnalisation pourrait suffire.
Pour en savoir plus sur l’approche Composable Platform d’IFS et sur la stratégie de l’éditeur suédois, Place de l’IT a interviewé son CEO Darren Roos, à l’occasion d’IFS Unleashed, l’événement annuel consacré à ses clients.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Check Also

Belkacem Moussouni, Head of Business Development Automation EMEA chez Red Hat

Automatisation- Belkacem Moussouni, Red Hat: «Ansible sera la prochaine activité à générer un milliard de dollars.»

Interview- Le spécialiste EMEA explique comment Ansible soutient l’automatisation, intègre l’IA, et accompagne l'évolution vers l’entreprise digitale.