mardi , 19 octobre 2021

FIC 2021- Guillaume Poupard affiche sa satisfaction, bien qu’il soit toujours directeur de l’Anssi.

Lors du FICà Lille, Guillaume Poupard a exprimé sa satisfaction face aux avancées en cybersécurité, et les défis à venir. Un optimisme de bon aloi.
Guillaume Poupard, directeur de l’Agence Nationale pour la Sécurité des Systèmes d’Information
Guillaume Poupard, directeur de l’Anssi

Le Forum International de la Cybersécurité 2021 a ouvert ses portes mardi dernier à Lille, sous le thème “une cybersécurité collective et collaborative”. Au mot d’ordre sur lequel se sont alignés la plupart des discours. Y compris ceux de Guillaume Poupard, directeur de l’Agence Nationale pour la Sécurité des Systèmes d’Information (Anssi). Place de l’IT a suivi l’intervention et la conférence de presse du directeur de l’ANSSI.
Après des années de discours alarmistes et incitatifs, appelant à la prise de conscience et à l’initiative, il semblerait que l’Anssi soit plus positive et Guillaume Poupard détaille même les multiples raisons qui le portent à être plutôt satisfait de la situation de la cybersécurité en France en Europe. Sans pour autant être aveuglé par les difficultés qui se dressent devant nous, à la Présidence Française du conseil de l’Union européenne (PFUE pour les intimes) au premier semestre 2022.
L’occasion aussi pour Place de l’IT de faire un suivi sur les initiatives déjà abordées, et d’évoquer ce qui va arriver.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Gianmaria Perancin, président de l’USF, et Frédéric Chauviré, directeur général de SAP France.

L’USF attend plus de démonstrations de valeur sur S/4 HANA

Interview croisée avec Gianmaria Perancin (président de USF) et Frédéric Chauviré (AG SAP France): bonne Ambiance, mais ton franc et direct.