lundi , 13 juillet 2020
Home / News IT / Commerce digital: Adobe monte d’un ton avec Magento

Commerce digital: Adobe monte d’un ton avec Magento

Jusqu'ici partenaires dans le marketing digital, Adobe et Magento se rapprochent sur fond d'une transaction dépassant 1,5 milliard de dollars.
Adobe acquiert Magento : le bond dans le commerce digital
Adobe acquiert Magento : le bond dans le commerce digital

Adobe Systems accentue son implication dans l’écosystème du marketing digital avec le rachat de Magento annoncé en mai 2018. Montant de l’acquisition de cette plateforme open source pour développer l’e-commerce: 1,68 milliard de dollars. Une des plus grandes opérations de croissance externe jamais réalisée par Adobe. L’opération de rapprochement devrait être bouclée d’ici la clôture du troisième trimestre de l’exercice fiscal d’Adobe (fin septembre 2018). La plateforme Magento Commerce Cloud sera intégrée à la suite Adobe Experience Cloud dans une perspective d’exploitation B2B et B2C pour renforcer les passerelles et faciliter la supervision entre vente de produits en ligne et dans des boutiques physiques, dans des segments comme la vente de détail ou en gros mais aussi l’industrie manufacturière et le secteur public. Quelles implications pour Adobe avec l’acquisition de Magento ? Quelle accélération de business ?  Quels clients en commun ? Place de l’IT propose un focus sur ce rapprochement stratégique entre Adobe et Magento, qui va bousculer le paysage des plateformes e-commerce dans le monde avec des concurrents comme SAP (Hybris), Intershop, Oracle Commerce, Salesforce (Demandware), Websphere (IBM), Prestashop ou Shopify. Retrouvez également un historique de Magento et les chiffres-clés d’exploitation de cet écosystème visant à développer le commerce à l’ère digitale.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Stephan Hadinger, directeur des technologies chez Amazon Web Services

Stephan Hadinger, Amazon: «Une connexion 3G suffit à un PC virtuel Amazon WorkSpaces pour la bureautique ou l’email.»

Le directeur des technologies chez AWS évoque l’offre de postes de travail virtuels Amazon WorkSpaces, ses avantages, sa sécurité et ses possibilités d’intégration et de gestion.