dimanche , 13 juin 2021

Stockage objet: Scality joue les passeurs entre Amazon S3 et Azure Blog Storage

Scality mise sur le protocole S3, et l’interopérabilité entre clouds. Outre sa solution Ring pour clouds privés, le spécialiste du stockage objet entend bien se faire une place dans le stockage multi-cloud.
Bradley King, cofondateur et Chief Architect chez Scality
Bradley King, cofondateur et Chief Architect chez Scality

Spécialiste du stockage objet, Scality mise sur le protocole S3, et l’interopérabilité entre clouds. Place de l’IT s’est entretenu avec Bradley King, cofondateur et Chief Architect chez Scality, pour faire le point sur l’accélération de la “cloudification” des systèmes d’information. Il insiste sur le rôle du protocole AWS S3, “qui s’impose comme standard de l’industrie du stockage objet”.
Parallèlement ou en complément, Scality travaille les équipes Azure Blob Storage de Microsoft (stockage objet) pour constituer une sorte de passerelle protocolaire avec S3 d’Amazon Web Services (schéma à l’appui).
Au-delà de sa propre solution pour clouds privés (Ring), l’expert du stockage objet, d’origine française, entend bien se faire une place dans le stockage multi-cloud en multipliant les collaborations avec les géants du numérique engagé dans la bataille du cloud en entreprise.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Gabriel Ferreira, directeur technique chez Pure Storage France

Pure Storage: Et si le stockage persistant des containers devenait un stockage comme les autres?

Pure Storage enrichit son stockage pour containers Portworx et propose une gestion unifiée. Entretien avec Gabriel Ferreira, son directeur technique pour la France.