jeudi , 9 décembre 2021

Robin.io étend sa plateforme Kubernetes pour applications critiques aux réseaux 5G. Licorne en vue!

Stockage persistant pour containers et plateforme Kubernetes gérant les VM: Robin.io a levé 86 millions de dollars. L’aventure 5G devrait doper les financements.
Partha Seetala, CEO de Robin.io
Partha Seetala, CEO de Robin.io

Créée en 2013, la startup Robin.io a développé sa plateforme logicielle Cloud Native Platform pour gérer les containers, destinée aux applications critiques. Elle intègre aussi la gestion du cycle de vie des machines virtuelles sur les mêmes pools de ressources matériels (puissance de calcul et stockage).
Au sein de cette plateforme, un module assure le stockage persistant des containers avec accès possible via d’autres clusters. La pile de stockage récemment baptisée Cloud Native Storage (CNS) peut aussi s’intégrer à la plupart des distributions Kubernetes.
Depuis 2018, elle a noué plusieurs partenariats avec des acteurs de la 5G, comme Rakuten Mobile ou Parallel Wireless, afin de contribuer à l’évolution des réseaux 5G vers plus de virtualisation avec sa plateforme Kubernetes.
En juin 2021, Robin.io a présenté sa solution MDCAP (Multi Cluster Automation Platform) qui ajoute à une version de CNP enrichie de fonctions réseau pour opérateurs télécom (intégrant CSP), la gestion des serveurs bare metal et l’orchestration des réseaux 5G, du cœur de réseau (Core) au Edge/Far Edge, et jusqu’aux équipements RAN.
L’annonce coïncidait avec une levée de fonds de 38 millions de dollars portant son financement total à 86 millions de dollars.
Cet article revient sur les étapes majeures de l’histoire de Robin Systems, désormais plus connue comme Robin.io. Un tableau récapitule les faits et chiffres clés de l’entreprise.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Christophe Gendre, Territory VP France et Benelux chez Teradata et Jean-Marc Bonnet, Sales Technology Director pour l’Europe de l’Ouest chez Teradata

Comment Teradata met-elle à profit ses 40 ans de savoir-faire sur le cloud?

Plus vite et moins cher. L’approche Cloud first de Teradata semble porter ses fruits selon Christophe Gendre, son VP France/Benelux et Jean-Marc Bonnet, son CTO Europe de l’Ouest.