dimanche , 16 décembre 2018
Home / Interviews IT / Nicolas Guillaume-Netalis: “Le Très Haut Débit tire le marché des PME»

Nicolas Guillaume-Netalis: “Le Très Haut Débit tire le marché des PME»

Des opérateurs alternatifs comme Netalis cherchent à séduire les PME en région avec des offres d’accès en fibre à un prix attractif. Mais il faut se montrer rigoureux pour aborder ce marché.
Nicolas Guillaume, P-DG de Netalis
Nicolas Guillaume, P-DG de Netalis

L’usage de la fibre optique en entreprise tend à se généraliser. Toutefois, une rude bataille s’engage pour les opérateurs régionaux face à l’influence des groupes télécoms nationaux (Orange en particulier). Installé à Besançon (Doubs), Netalis lance une nouvelle offre attractive Très Haut Débit : une version professionnelle d’une offre Fiber to the Home (FTTH). Son P-DG Nicolas Guillaume, parallèlement membre fondateur de l’Association des Opérateurs Télécoms Alternatifs (AOTA), aborde la «barrière à l’entrée – technique, économique, réglementaire – est considérable pour un acteur alternatif».
Dans cette interview, il explique comment un opérateur de proximité peut se distinguer sur ce marché de la fibre à l’entreprise qui s’ouvre mais pointe aussi des déséquilibres dans le secteur qui complique la prospection commerciale.
A la fois conciliant et mécontent de l’évolution de la régulation télécoms, Nicolas Guillaume considère aussi que l’Arcep ne se montre pas assez ferme vis-à-vis d’Orange (ex-opérateur historique France Telecom). Une attitude qui nuirait à la compétitivité globale du secteur dans le Très Haut Débit.

Vous pouvez lire aussi

Vol massif de données au ministère des Affaires Etrangères: le flux d’Ariane perdu

Vol de données: Le ministère des Affaires Etrangères a perdu le fil d’Ariane

Une fuite de données personnelles a affecté le service Ariane (sécurité des voyageurs) du ministère des Affaires étrangères. Plus d’un demi-millions de contacts sont affectés.