mercredi , 24 octobre 2018
Home / Interviews IT / Nicolas Guillaume-Netalis: “Le Très Haut Débit tire le marché des PME»

Nicolas Guillaume-Netalis: “Le Très Haut Débit tire le marché des PME»

Des opérateurs alternatifs comme Netalis cherchent à séduire les PME en région avec des offres d’accès en fibre à un prix attractif. Mais il faut se montrer rigoureux pour aborder ce marché.
Nicolas Guillaume, P-DG de Netalis
Nicolas Guillaume, P-DG de Netalis

L’usage de la fibre optique en entreprise tend à se généraliser. Toutefois, une rude bataille s’engage pour les opérateurs régionaux face à l’influence des groupes télécoms nationaux (Orange en particulier). Installé à Besançon (Doubs), Netalis lance une nouvelle offre attractive Très Haut Débit : une version professionnelle d’une offre Fiber to the Home (FTTH). Son P-DG Nicolas Guillaume, parallèlement membre fondateur de l’Association des Opérateurs Télécoms Alternatifs (AOTA), aborde la «barrière à l’entrée – technique, économique, réglementaire – est considérable pour un acteur alternatif».
Dans cette interview, il explique comment un opérateur de proximité peut se distinguer sur ce marché de la fibre à l’entreprise qui s’ouvre mais pointe aussi des déséquilibres dans le secteur qui complique la prospection commerciale.
A la fois conciliant et mécontent de l’évolution de la régulation télécoms, Nicolas Guillaume considère aussi que l’Arcep ne se montre pas assez ferme vis-à-vis d’Orange (ex-opérateur historique France Telecom). Une attitude qui nuirait à la compétitivité globale du secteur dans le Très Haut Débit.

Vous pouvez lire aussi

Orion et David Hindawi: les créateurs de Tanium affinent la protection des endpoints

Sécurité IT: Tanium dresse la cartographie temps réel de tous les terminaux de l’entreprise

Tanium lève 200 millions de dollars pour protéger la totalité des terminaux en entreprise. Rencontre avec Dagobert Levy, son responsable Europe du Sud (y compris France) aux Assises de la Sécurité.