lundi , 21 septembre 2020
Home / Interviews IT / Hexatrust: Transformer l’offre cyber nationale en “locomotive européenne”

Hexatrust: Transformer l’offre cyber nationale en “locomotive européenne”

Cybersécurité- Jean-Noël de Galzain, président du groupement cyber Hexatrust, aborde la structuration de la filière, les enjeux de formation et les risques liés au Cloud Act.
Université d'été Hexatrust: cinquième édition
La filière cyber mobilisée pour 5ème édition de l’Université d’été Hexatrust

En tant que président d’Hexatrust, Jean-Noël de Galzain (par ailleurs dirigeant de Wallix) a décortiqué certains sujets chauds de la rentrée de ce groupement sectoriel d’entreprises innovantes dans la cybersécurité.
Cela passe par l’organisation en vraie filière industrielle qui devra intégrer le projet de campus cyber (poussé par le gouvernement et étudié par Orange Cyberdefense) et l’émergence de nouvelles formations pour combler la pénurie de compétences (avec l’aide de PwC, iTrust, Gatewatcher…).
Il apporte aussi ses réflexions sur des questions structurelles comme les risques juridiques associés au Cloud Act (sur fond de publication d’un livre blanc juridique sous la direction d’Olivier Iteanu), les synergies éditeurs-intégrateurs en France, l’influence des éditeurs venus d’Israël ou des Etats-Unis face à l’approche “souveraine” de la cybersécurité à promouvoir en Europe. Un caillou dans la chaussure? Jean-Noël de Galzain commente notamment le rachat de Sentryo (France) par Cisco (USA).
Place de l’IT propose une série de cinq mini-focus sur ces thématiques qui marquent la rentrée de Hexatrust alors que le secteur cyber en France devrait changer de configuration en signant un véritable accord structurant de filière de sécurité.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Olivier Brot, directeur commercial Europe du Sud et Benelux chez New Relic

New Relic, New déclic? Nouvelle plateforme, nouveaux tarifs. Et alors?

Le SaaS initialement sur l’APM est devenu une plateforme d’observabilité globale du SI jusqu’à l’expérience utilisateur, avec IA intégrée.