mardi , 6 décembre 2022

Cloud : Koyeb lève des fonds pour mieux servir le serverless

La start-up française Koyeb lève 1,4 million d’euros dans le segment des développements d'applications en mode cloud et serverless.
Koyeb : équipe fondatrice
De gauche à droite : Bastien Chatelard, Édouard Bonlieu et Yann Léger

La start-up française Koyeb, fondée en 2019 par un trio de fin connaisseurs du cloud (Yann Léger, Édouard Bonlieu, Bastien Chatelard) lève des fonds en guise d’amorçage pour affiner l’approche de développement et de déploiement d’applications dans le cloud en mode « serverless ».
Quel est le contour de ce financement ? Quelle est l’approche du marché cloud retenue par Koyeb ? Comment la start-up cherche-t-elle à faciliter le développement d’application de ses entreprises clientes ? Comment se positionne-t-elle par rapport aux fournisseurs d’infrastructures cloud de type AWS, Microsoft Azure ou Google Cloud Platform ?
Place de l’IT a fait le point avec le CEO et cofondateur Yann Léger.
Un tableau et un encadré permet d’affiner le profil de Koyeb avec la liste de ses investisseurs.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Nicolas Rouyer, consultant avant-vente chez Neo4J

Nicolas Rouyer, Neo4J: «Les Ciso pensent en listes et les attaquants pensent en Graphes.»

Une base de données orientée graphe pour lutter contre les attaques cyber? Entretien avec Nicolas Rouyer, consultant avant-vente chez Neo4J.