lundi , 20 septembre 2021

Silicon Valley : SouthSuite ressuscite le stockage Coraid et son protocole AoE

Après la fin de Coraid (114 millions de dollars levés pour aboutir à un échec), son fondateur Brantley Coile relance une technologie de baie de stockage via SouthSuite, qui reprend le protocole AoE.
Brantley Coile, fondateur et CEO de SouthSuite, cofondateur de Coraid
Brantley Coile, fondateur et CEO de SouthSuite, cofondateur de Coraid

Tournée 2017 de la Silicon Valley (épisode 6) : Après la disparition de Coraid spécialisé dans l’optique de la convergence réseau/stockage (114 millions de dollars levés tout de même), son fondateur Brantley Coile rachète les brevets (et le protocole AoE) et les actifs via sa société SouthSuite, installée à Athens (Georgie).
Comment renaître après l’échec ? Pour relancer ses activités, l’entreprise a revu et optimisé le code de ses solutions, compatible avec les produits préexistants. Elle propose même le support aux gammes Coraid (que les repreneurs précédents avaient pourtant délaissées).
Brantley Coile refuse de recourir à nouveau aux sociétés de capital-risque,estimant qu’elle « imposent leurs idées et favorisent la croissance du revenu au détriment de la rentabilité et  visent l’entrée en bourse quitte à faire croître encore la dette ». La charge est lourde contre les VC. La société, qui serait rentable, dispose d’un effectif de 10 employés et envisage de doubler cet effectif d‘ici fin 2017.
Découvrez la saga de Coraid/ SouthSuite avec le développement de la baie EtherDrive SRX et de l’appliance optionnelle EtherDrive ZX et leurs configurations techniques.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Guillaume Despagne et Marc Norlain, cofondateurs et co-CEO d’AriadNext

FIC 2021 – AriadNext s’est forgé une identité de leader sur l’identité numérique

La pépite française, experte de l’identité numérique, vient de fusionner avec l’allemand IDNow. Retour sur son histoire avec Marc Norlain, cofondateur et co-CEO.