mercredi , 22 mai 2024

DBaaS: Portworx étend de ses ailes au-delà du Pure Stockage.

Interview: Kubernetes se structure dans les entreprises (équipes, budgets…), et Portworx en simplifie le stockage et la gestion des données selon Murli Thirumale, cofondateur de Portworx et DG Cloud Native chez Pure Storage.
Murli Thirumale, cofondateur de Portworx et directeur général Cloud Native chez Pure Storage.
Murli Thirumale, cofondateur de Portworx et directeur général Cloud Native chez Pure Storage.

L’explosion des conteneurs et de Kubernetes révolutionne le développement et contribue à l’émergence des applications “cloud natives”. Toutefois, ces technologies apportent aussi leur lot d’imperfections que les acteurs du marché s’empressent de corriger. En tout premier lieu, le stockage persistant; puis, la gestion des données.
A l’occasion du KubeCon+CloudNativeCon Europe ’24 à Paris, Place de l’IT a pu s’entretenir avec Murli Thirumale, cofondateur de Portworx et directeur général Cloud Native chez Pure Storage. L’opportunité de faire le point sur la gestion des données depuis et avec les applications conteneurisées.
Si l’on peut considérer que l’orchestration de clusters de conteneurs Kubernetes est une technologie encore jeune, que penser des solutions de gestion des données conteneurisées (Container Data Management) comme Portworx?
L’émergence des plateformes inspire de plus en plus les entreprises, dont les DSI souhaitent profiter en interne d’applications “cloud native” à base de conteneurs, utiliser des plateformes de données, etc. A l’instar du Cloud Computing (les technologies utilisées pour gérer les infrastructures du cloud public, comme AWS, GCP ou Azure) qui les ont inspirés pour leurs infrastructures matérielles internes, donnant naissance à ce que certains ont trouvé malin d’appeler “cloud privé”.
Après s’être attaqué au stockage persistant, ¨Portworx répond à al probvlkématique de services de données pour les pplication conteneurisées. Si Kubernetes automatise les tâches d’infrastructure liées aux conteneurs, il en va autrement des bases de données. Avec l’arrivée des bases de données de type DBaaS, le besoin est apparu de conserver les données finalement générées, modifiées ou manipulées par les applications cloud natives.
En 2021, Portworx a donc annoncé ses PDS ou Portworx Data Services avec de nombreux services de données automatisant le déploiement de bases de données, leur sauvegarde/restauration, la haute disponibilité/reprise de données, la sécurité, la gestion de capacité, ou la migration de données. Et tout cela pour des solutions comme MySQL, Cassandra, Couchbase, MongoDB, PostgreSQL, et autres… ou ElasticSearch ou Kafka pour le streaming.
L’interview fait le point sur la structuration de Kuebernetes en entreprise (équipes et budgets dédiés), l’intérêt du stockage persistant et de services de données dédiés aux applications cloud natives, l’utilisation de l’IA par Portworx, et l’utilisation de Portworx par les data-scientists… Belle démonstration du cofondateur de la société. Un article très illustré.

 

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Check Also

Belkacem Moussouni, Head of Business Development Automation EMEA chez Red Hat

Automatisation- Belkacem Moussouni, Red Hat: «Ansible sera la prochaine activité à générer un milliard de dollars.»

Interview- Le spécialiste EMEA explique comment Ansible soutient l’automatisation, intègre l’IA, et accompagne l'évolution vers l’entreprise digitale.