samedi , 28 mai 2022

Les processeurs Intel envahissent le champ des réseaux neuronaux

EMEA Intel AI DevCon: Intel monte en puissance dans les processeurs associés aux réseaux neuronaux, qualifiés de "Deep Learning Native Accelerators".
Rémi S. El Ouazzane, vice-président et COO de l’Artificial Intelligence Product Group chez Intel
Rémi S. El Ouazzane, vice-président et COO de l’Artificial Intelligence Product Group chez Intel

Intel accélère le pas dans la course aux architectures IA, et plus précisément sur le deep learning. Processeurs Cascade Lake, Nervana Spring Crest (ou NNP-L 1000) ou Nervana Spring Hill, le fondeur met aussi en avant ses librairies VNNI (voir ci-dessous).
Lors de la troisième édition annuelle de son EMEA Intel AI DevCon à Munich, le fondeur a réaffirmé sa volonté de proposer “la meilleure plateforme possible pour l’intelligence artificielle: matériel, outils logiciels, librairies, modèles… pour favoriser la conception de solutions performantes”.

Comment Intel compte-t-elle s’imposer dans le peloton de tête des spécialistes en architecture IA ? Où en sont les avancées annoncées depsuis plusieurs mois?
L’article tente également de clarifier les spécificités de quelques architectures jouant un rôle majeur dans les traitements liés à l’Intelligence Artificielle: GPU, asics, Socs, FPGA, processeurs neuronaux, etc.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Thierry Lottin, directeur général pour la France et l’Afrique du Nord et de l’Ouest chez Veeam

+85% de budget Protection des données pour les entreprises françaises. Cela suffira-t-il?

Cyberattaques, ransomwares… Une étude Vason Bourne/Veeam peint le tableau noir de la protection des données, comme nous le Veeam avec Thierry Lottin, son DG.