dimanche , 17 novembre 2019
Home / Reportages / MDF 19: Ametix change de configuration sous l’aile de Docaposte

MDF 19: Ametix change de configuration sous l’aile de Docaposte

"Dénicheur de talents dans le numérique", Ametix se ré-organise avec le départ de deux des trois fondateurs. Le point avec l’organisateur du hackathon MDF mais aussi la maison mère Docaposte.
MDF 19: Ametix change d'ère sous Docaposte
MDF 2019 ; marqueur d’une nouvelle ère pour Ametix avec l’appui de Docaposte

Cette septième édition du MDF (ex-Meilleur Développeur de France), organisée dans le quartier d’affaires de La Défense par Ametix (filiale de Docaposte/groupe La Poste), a permis de mobiliser 1500 développeurs avec l’appui de grandes entreprises comme Google, OUI.sncf, Total, La Poste, Docaposte, Cdiscount, Allianz, AXA ou encore Crédit Agricole.
Place de l’IT a assisté à ce hackathon qui a mobilisé 1500 développeurs au compteur officiel.
Cette édition MDF 2019 est particulière pour Ametix, la société francilienne qui «déniche les talents dans le numérique» et qui avait créé cette manifestation en 2013. Son management est chamboulé avec le départ de deux de ses trois fondateurs: Vincent Klingbeil et Stéphane Boukris qui partent pour de nouvelles aventures entrepreneuriales. Quant à Patrick Bunan, dirigeant «historique» d’Ametix, il reste au commande pour gérer la transition, qui implique des changements de management.
Dans le cadre du MDF 2019, Place de l’IT a rencontré Patrick Bunan pour faire le point sur l’édition MDF 2019 mais aussi pour cerner la transition au sein d’Ametix. Une adaptation du management réalisée avec l’appui de Roland André, directeur général adjoint de Docaposte. Nous l’avons également interviewé au cours de la soirée de hackathon.
Comment évolue la configuration d’équipe d’Amétix? Quels sont les premiers fruits du rapprochement avec Docaposte/groupe La Poste? Quels sont les défis grandissants dans la sphère des métiers du numérique?
Ce focus dense sur Ametix permet aussi de faire le point sur cette édition MDF 2019, avec un concours de développeurs qui devrait également changer de configuration dès l’an prochain selon Patrick Bunan.

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

Vous pouvez lire aussi

Askr.ai: Matthieu Chabeau, CEO et cofondateur

Chatbot: Askr.ai exploite un data assistant au détriment de la BI

Avec l’IA et le langage naturel, la start-up française Askr.ai exploite une technologie de chatbot pour faciliter l’exploitation de datasets en entreprise.