dimanche , 23 février 2020
Home / Interviews IT / Benoit Dageville, Snowflake: «Migration cloud: la France a trois ans de retard par rapport aux USA»

Benoit Dageville, Snowflake: «Migration cloud: la France a trois ans de retard par rapport aux USA»

Le co-fondateur et CTO de Snowflake aborde les priorités de développement de Snowflake en mode Datawarehouse as a Service, les technologies et le modèle économique.
Benoit Dageville, co-fondateur et CTO de Snowflake
Salon Big Data Paris 2019: Benoit Dageville, co-fondateur et CTO de Snowflake

Snowflake bouscule le marché des entrepôts de données. Lors d’un long entretien sur le salon Big Data Paris, Benoit Dageville, co-fondateur et Chief Technological Officer (CTO) de Snowflake, a précisé les ambitions du fournisseur de solutions technologiques qui fait la promotion du concept «Datawarehouse as a Service».
L’occasion de faire une review de la société technologique californienne qui a le vent en poupe actuellement après la levée de fonds réalisée en octobre 2018 qui devrait accélérer l’échéance d’une introduction en bourse.
Dans cette interview, Benoit Dageville aborde de nombreux angles pour préciser la portée des chantiers entamés notamment :
– déploiement d’un centre de développement en Allemagne;
– les priorités 2019 business;
– la perception du marché cloud en France;
– le rôle des cloud providers (AWS, Microsoft, Google);
– la vision technologique de l’entrepôt de données dans le cloud, les différences entre datawarehouse, datalake et datamart;
– le potentiel d’exploitation de la plateforme qui propose de basculer l’entrepôt de données dans le cloud;
– un cas client flagrant de migration radicale d’une banque;
– le modèle économique et de facturation mais aussi l’état de la concurrence (Oracle, Teradata).
Tout sur les projets de Snowflake à l’assaut de l’IPO.

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

Vous pouvez lire aussi

Grégory Ouillon, directeur technique EMEA chez New Relic

Grégory Ouillon, New Relic: «L’IA améliore sensiblement les recommandations face aux incidents ou pour les prévenir.»

Très cotée sur le marché de l’APM, New Relic n’a pas fini de faire parler d’elle. Place de l’IT a rencontré Grégory Ouillon, son directeur technique EMEA, de passage à Paris.