mardi , 25 février 2020
Home / Interviews IT / Avec HCI, comment NetApp se positionne au-delà du stockage

Avec HCI, comment NetApp se positionne au-delà du stockage

NetApp lance sa gamme de solutions hyper-convergées HCI (serveur, stockage , réseau). Diversification ou consolidation ? Entretien avec Mathias Robichon, directeur technique de NetApp France.,
Matias Robichon, directeur technique chez NetApp France
Matias Robichon, directeur technique chez NetApp France

Interview de Mathias Robichon, directeur technique France de NetApp pour aborder les aspects positionnement, marché et stratégie. NetApp vient de lancer sa plateforme d’hyperconvergence HCI alors qu’en parallèle, l’éditeur spécialiste des solutions de stokckage propose une solution similaire FlexPod avec Cisco. Il compte s’impliquer davantage sur un marché encore modeste, mais dynamique au regard d’une étude IDC sur l’hyperconvergence découpée en quatre segments. NetApp compte-t-il concurrencer des acteurs comme Nutanix? Peut-on parler de diversification dans ce cas car on dépasse son marché de prédilection qui est le stockage. Pour le compte de Place de l’IT, Mathias Robichon apporte des précisions sur ce nouvel horizon pour NetApp, tout en apportant des nuances dans son approche de l’hyperconvergence. « Nos clients réclamant des solutions packagées simples et évolutives, nous intégrons donc les parties serveur et réseau », explique le directeur technique de NetApp France. Un graphique issu d’une étude IDC permet de faire le point sur le marché des systèmes convergés qui a enregistré une croissance annuelle de 5,8% pour un chiffre d’affaires global de 11,3 milliards de dollars entre 2015 et 2016.

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

Vous pouvez lire aussi

Grégory Ouillon, directeur technique EMEA chez New Relic

Grégory Ouillon, New Relic: «L’IA améliore sensiblement les recommandations face aux incidents ou pour les prévenir.»

Très cotée sur le marché de l’APM, New Relic n’a pas fini de faire parler d’elle. Place de l’IT a rencontré Grégory Ouillon, son directeur technique EMEA, de passage à Paris.