mardi , 31 janvier 2023

Boomi: l’arme discrète de Dell pour l’emporter sur le terrain applicatif

Racheté en 2010, l'iPaaS Boomi simplifie l'intégration hybride des données et applications. Atout majeur de Dell pour s'immiscer au coeur des systèmes applicatifs des entreprises.
Pierre Oudot, porte-parole de Dell Boomi France
Pierre Oudot, porte-parole chez Dell Boomi France

Pourquoi Michael Dell, CEO de Dell Technologies, insiste-t-il pour évoquer Boomi, l’iPaaS cloud racheté en 2010, à chaque intervention depuis plusieurs mois, bien que la priorité logicielle soit clairement accordée à VMware? Parce que cette solution pourrait lui permettre d’entrer dans les systèmes applicatifs des entreprises par la grande porte de l’intégration hybride.
Explications et retour sur une histoire emblématique de ce secteur.
Créée en 2000, Boomi souhaite simplifier l’intégration des données et applications en tant que passerelle d’intégration visuelle programmable par glisser/déposer. La solution sera réécrite en 2007 pour donner naissance à la première iPaaS (passerelle d’intégration “as a Service”) cloud native.
En 2010, Dell rachète la startup pour un montant estimé à l’époque à 80 millions de dollars.
La filiale France a été inaugurée en juin 2017, et son équipe compte aujourd’hui une vingtaine de personnes.
Suite à une rencontre avec deux membres de l’équipe française de Dell Boomi, l’article raconte la genèse de la société et explique en détail la plateforme avec de nombreuses illustrations. Et un tableau reprend les principaux faits et chiffres de la société, désormais intégrée au Groupe Dell Technologies.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Vincent Strubel, directeur général de l’ANSSI, et Mathieu Feuillet, sous-directeur des opérations de l’Anssi

Panorama de la cybermenace 2022: argent, espionnage et déstabilisation. Tout va vraiment mieux?

Le rapport 2022 sur la cybermenace du Cert-FR de l’Anssi pointe les évolutions des attaques. Première intervention de Vincent Strubel, nouveau DG de l’Anssi.