lundi , 24 juin 2024

Vincent English, Megaport : «Megaport se positionne comme un réseau NaaS ouvert, neutre et indépendant.»

Désormais en France, que propose Megaport avec son interconnexion NaaS? Et quid des opérateurs? Entretien avec Vincent English, son CEO.
Vincent English, CEO de Megaport
Vincent English, CEO de Megaport

Arrivé en France en juin dernier, le spécialiste australien du NaaS (network as a Service) était déjà présent dans 13 autres pays européens. Megaport interconnecte plus de 601 datacenters dans le monde, s’intègre avec plus de 170 services cloud, et compte aux alentours de 1800 clients.
Que va-t-il proposer en France? comment utiliser ses services?… Place de l’IT a rencontré Vincent English, CEO de Megaport, pour compléter l’article-portrait de l’entreprise.
Comment se positionne Megaport dans la jungle de l’infrastructure cloud? Quel est votre écosystème, et comment est-il intégré? Vendez-vous en direct ou en indirect? Qui peut revendre vos solutions? Techniquement comment cela s’intègre-t-il côté client? Comment vous positionnez-vous en France? Des contacts avec les opérateurs télécommunications? Et par rapport à Digital Realty (investisseur Megaport) et Equinix?

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Check Also

Laurent Ibars, directeur avant-vente Europe de l’ouest chez Datacore

Laurent Ibars, Datacore: «Le tiering du stockage primaire en mode bloc vers du S3? Surtout des inconvénients!»

Ready For IT- Focus sur Datacore, pionnier du SDS, avec Laurent Ibars, directeur avant-vente Europe de l’ouest, et sur Swarm Single Node mixant stockage objet et conteneurs.