lundi , 20 mai 2024

SuiteWorld 2023 – 25 ans de Cloud et une “nouvelle” suite FSM

Evan Goldberg, fondateur et vice-président exécutif d’Oracle NetSuite, fête le quart de siècle de son ERP SaaS, et lance un module FSM, entre autres…
Evan Goldberg, fondateur et vice-président exécutif d’Oracle NetSuite
Evan Goldberg, fondateur et vice-président exécutif d’Oracle NetSuite

Un quart de siècle! Eh oui, NetSuite fête ses 25 ans d’existence. Ce premier service Internet exclusivement en ligne est né en 1996, quelques mois avant Salesforce (sous le nom de NetLedger, voir notre article). A l’époque, on parlait d’ASP (Application Service Provider), avant que n’apparaisse la notion de SaaS. Bref, le premier ERP en mode SaaS/PaaS !
«Pendant 25 ans, notre mission est restée la même: fournir une suite unifiée d’applications cloud pour que l’utilisateur puisse en “faire plus avec moins” et contribuer eu développement de développer son entreprise,» a fièrement lancé Evan Goldberg, fondateur et vice-président exécutif d’Oracle NetSuite lors de  SuiteWorld 2023.
Petit à petit, l’éditeur fidèle au cloud multitenant a fait son chemin, ajouté de plus en plus de fonctions à sa suite, de plus en plus d’automatisation… Il était donc logique qu’une entreprise comme Oracle finisse par le racheter en 2016 pour 9,5 milliards de dollars.
Aujourd’hui l’entreprise revendique «plus de 37 000 clients impactant 349 000 organisations dans 219 pays et territoires». NetSuite aussi a grandi et compte aujourd’hui plus de 4 600 employés (dont 3 300 dans l’équipe Produits) répartis sur 63 bureaux dans 27 pays et gère sa présence dans 28 datacenters dans le monde.
L’éditeur dévoile que ses clients gèrent plus de 10 pétaoctets de données dans son cloud, et effectuent plus d’un trillion de recherches par jour (soit un milliard de milliards, 10 à la puissance 18, ou un million à la puissance 3 -d’où “trillion”). Des ordres de grandeur évocateurs lorsqu’on parle de passer à l’échelle… en multitenant!
Place de l’IT a assisté à l’événement annuel SuiteWorld 2023 à Las Vegas, où l’éditeur a “dévoilé” sa “nouvelle suite FSM” (Field Service Management) ainsi que d’autres innovations. Deux autres articles reviendront sur la gestion du cash et le nouveau module EPM, et sur l’intelligence artificielle et l’incontournable IA générative.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Check Also

Belkacem Moussouni, Head of Business Development Automation EMEA chez Red Hat

Automatisation- Belkacem Moussouni, Red Hat: «Ansible sera la prochaine activité à générer un milliard de dollars.»

Interview- Le spécialiste EMEA explique comment Ansible soutient l’automatisation, intègre l’IA, et accompagne l'évolution vers l’entreprise digitale.