lundi , 20 septembre 2021

Pour Robin.io, tout est container. Démonstration?

Plongée au cœur d’une startup kubernetes prometteuse. Robin.io déploie ses trois produits complémentaires. Focus sur ses solutions.
L’offre produits actuelle de Robin.io, trois plateformes intégrées en mode poupées russes
L’offre produits actuelle de Robin.io, trois plateformes intégrées en mode poupées russes

«Au départ, nous nous intéressions de près aux traitements ou applications et à la gestion de leur changement d’état (stateless/statefull),» explique Partha Seetala, CEO de Robin.io. «Les applications en containers avec des technologies comme Kubernetes gagnaient en flexibilité et en agilité, mais celles qui utilisaient des données ou qui reposaient sur des réseaux IP rencontraient de nombreux problèmes. Parmi les plus importants: le stockage persistant, ou la possibilité de ne pas perdre d’information en cas d’incident de l’application… Désormais, nous les résolvons élégamment avec nos solutions.»
Après le stockage (ou plutôt en parallèle, voir notre article), Robin.io a développé sa plateforme Kubernetes pour applications critiques.
Enfin, afin d’automatiser la gestion et le provisionnement de ressources (transparent pour les applications) d’environnements de containers en clusters de plus en plus complexes, l’éditeur a développé sa solution MDCAP (Multi-Cluster Automation Platform) poussant l’automatisation à un stade très évolué.
Après avoir abordé l’historique de Robin.io, Place de l’IT vous propose une plongée au cœur de ces solutions.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Guillaume Despagne et Marc Norlain, cofondateurs et co-CEO d’AriadNext

FIC 2021 – AriadNext s’est forgé une identité de leader sur l’identité numérique

La pépite française, experte de l’identité numérique, vient de fusionner avec l’allemand IDNow. Retour sur son histoire avec Marc Norlain, cofondateur et co-CEO.