mercredi , 4 août 2021

Ping Identity: 3 rachats en 9 mois pour une authentification et un contrôle de l’identité renforcés

Ready for IT - La numérisation accélérée booste les besoins en authentification. Pour y répondre Ping Identity joue la croissance externe comme l’explique Cyril Patou, son DG France.
Cyril Patou, directeur général de Ping Identity France.
Cyril Patou, directeur général de Ping Identity France.

Confinement, télétravail, multiplication des malwares… L’année qui vient de s’écouler a poussé les entreprises à s’investir dans le numérique, et à déployer des outils favorisant le télétravail.
Toutefois, les postes distants d’utilisateurs (plus ou moins maîtrisés) accédant à des applications d’entreprise, dont il a fallu étendre les possibilités d’accès, ont élargi la surface d’exposition au cyber-risque des systèmes d’information.
Dans ce nouveau contexte, le contrôle d’accès et l’authentification reviennent avec force sur le devant de la scène. Une aubaine pour tous les spécialistes de la sécurité et de la gestion d’identité.
Déjà positionnée sur l’authentification, et la sécurisation des API et des applications, Ping Identity a réalisé trois acquisitions en moins de 9 mois: le spécialiste de la détection de fraude et des bots malicieux SecuredTouch (21 juin 2021), la plate-forme d’autorisation dynamique Symphonic Software (novembre 2020) et le coffre-fort numérique mobile avec partage contrôlé de documents authentifiés ShoCard (7 octobre 2020).
Afin d’évoquer ces trois acquisitions dans la stratégie de Ping Identity, Place de l’IT a rencontré Cyril Patou, nommé directeur général de la filiale française en janvier 2021 (et qui était intervenu auparavant dans nos colonnes) à l’occasion de Ready for IT à Monaco.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Les cofondateurs de Celonis : Bastian Nominacher (co-CEO), Martin Klenk (CTO) et Alexander Rinke (co-CEO)

Révolution: La décacorne Celonis risque fort de décoiffer l’informatique d’entreprise

Comment cet éditeur allemand a-t-il déjà levé près de 1,4 milliard de dollars? Rencontre avec Fadi Naffah, directeur général France, Moyen-Orient et Afrique chez Celonis.