dimanche , 23 février 2020
Home / News IT / Ping Identity dépasse les 2 milliards avec l’authentification et la gestion des accès.

Ping Identity dépasse les 2 milliards avec l’authentification et la gestion des accès.

Coté à la bourse de New-York depuis septembre, le spécialiste de l’identité et l’accès multicloud mise sur le Zero Trust pour sa croissance.
Les cofondateurs de Ping: André Durant et Bryan Field-Elliot
Les cofondateurs de Ping: André Durant et Bryan Field-Elliot

Ping Identity propose une plate-forme de gestion des identités et des accès complète pour “une expérience utilisateur fluide et simple avec un excellent niveau de sécurité.“  Sa plateforme ambitionne de connecter le plus simplement possible tout utilisateur, où qu’il se trouve et quel que soit le terminal utilisé, à l’ensemble des ressources disponibles sur le réseau l’entreprise, sur le cloud, ou via les mobiles.
Le succès de son entrée en bourse (chiffré et détaillé dans l’article) en septembre dernier consacre l’intérêt du marché pour un spécialiste de la gestion des identités,de l’accès et de l’authentification. en janvier 2019, la société est valorisée à plus de 2 milliards de dollars. Depuis sa création en 2002, Ping Identity avait déjà levé bien plus de 120 millions d’euros avant d’entrer en bourse, et a même été rachetée pour 600 millions d’euros contre 80 % de son capital.
L’article revient en détail sur tout cet historique, et explique le positionnement de l’entreprise et ses atouts face à la concurrence. Et un tableau récapitule les principaux faits et chiffres de Ping Identity.

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

Vous pouvez lire aussi

Grégory Ouillon, directeur technique EMEA chez New Relic

Grégory Ouillon, New Relic: «L’IA améliore sensiblement les recommandations face aux incidents ou pour les prévenir.»

Très cotée sur le marché de l’APM, New Relic n’a pas fini de faire parler d’elle. Place de l’IT a rencontré Grégory Ouillon, son directeur technique EMEA, de passage à Paris.