samedi , 28 mai 2022

Netapp se positionne sur le cloud hybride, pour éviter de trancher?

Netapp rachète Data Mechanics. Stockage, cloud, containers… Explication du réalignement des planètes par Simon Decarpentries, responsable Innovation chez NetApp.
Simon Decarpentries, responsable Innovation chez NetApp
Simon Decarpentries, responsable Innovation chez NetApp

Après avoir renoncé à sa tentative d’entrer sur le marché des infrastructures hyperconvergées , NetApp s’était recentrée sur le stockage et sur le cloud, ainsi que sur les containers (synonymes de cloud-native comme chacun le sait…).
Un an après le rachat de l’éditeur israélien Spot et de ses solutions d’optimisation financière des ressources cloud, le constructeur/éditeur s’offre la pépite française français Data Mechanics, spécialiste de l’optimisation de la technologie spark (framework open source de calcul distribué) déployée dans des containers pour les traitements de type Big Data.
Pourtant, l’éditeur avait annoncé sa solution Spot Wave au premier trimestre 2020, qui propose une optimisation de l’offre Spot Ocean dans le cadre de déploiements d’Apache Spark en containers. Objectif, là aussi une allocation optimale pour les coûts.
L’offre semble difficile à lire… C’est pourquoi NetApp a trouvé comment se positionner et a tiré un fil conducteur pour apporter de la cohérence, selon Simon Decarpentries, responsable Innovation chez NetApp France, qui revient aussi sur les dernières annonces.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Thierry Lottin, directeur général pour la France et l’Afrique du Nord et de l’Ouest chez Veeam

+85% de budget Protection des données pour les entreprises françaises. Cela suffira-t-il?

Cyberattaques, ransomwares… Une étude Vason Bourne/Veeam peint le tableau noir de la protection des données, comme nous le Veeam avec Thierry Lottin, son DG.