mardi , 31 janvier 2023

Malo Jennequin, M-Files: «M-Files veut devenir l’un des 3 outils utilisés au quotidien par les “knowledge workers”.»

Porte-drapeau de l’Intelligent Information Management, le finlandais M-Files accélère sur l’IA et la simplicité, selon Malo Jennequin, son directeur avant-vente et Solutions.
Malo Jennequin, directeur avant-vente et Solutions chez M-Files
Malo Jennequin, directeur avant-vente et Solutions chez M-Files

L’éditeur finlandais M-Files (dont nous avions dressé le portait et raconté l’histoire en 2018) est devenu un acteur incontournable du marché de la gestion de l’information depuis sa création en 2005.
Reposant sur une gestion évoluée des métadonnées, la plateforme a rapidement intégré le langage naturel et l’intelligence artificielle afin de favoriser l’automatisation des processus et la pertinence des résultats de recherche. Donc, l’accès à l’information. M-Files s’appuie sur un écosystème de partenaires certifiés pour la vente et le support aux TPE et PME, tandis qu’il gère en direct les grandes entreprises et administrations.
Pour en savoir un peu plus sur l’Intelligent Information Management, dont M-files se revendique comme l’un des pionniers, et sur le positionnement technologique et stratégique de l’éditeur, Place de l’IT a rencontré Malo Jennequin, son directeur avant-vente et Solutions.
Une longue interview illustrée et pédagogique pour mieux appréhender le vocabulaire, les concepts et les tendances de la gestion de l’information en entreprise.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Vincent Strubel, directeur général de l’ANSSI, et Mathieu Feuillet, sous-directeur des opérations de l’Anssi

Panorama de la cybermenace 2022: argent, espionnage et déstabilisation. Tout va vraiment mieux?

Le rapport 2022 sur la cybermenace du Cert-FR de l’Anssi pointe les évolutions des attaques. Première intervention de Vincent Strubel, nouveau DG de l’Anssi.