jeudi , 7 juillet 2022

Simon Dawlat, Batch: la renaissance à marche forcée après un pivot

Surnommé «Pivot Man» suite à la bascule entre AppGratis et Batch, Simon Dawlat a ré-initialisé son projet start-up. Un cap éprouvant mais encourageant au final.
Interview Simon Dawlat - Batch: la renaissance à marche forcée après un pivot
Interview Simon Dawalt, CEO de Batch

Fondateur d’AppGratis, Simon Dawlat explique comment il a monté un pivot profond avec Batch pour sortir d’une impasse de positionnement.
D’abord ancrée dans la promotion d’applications tierces disponibles sur l’App Store d’Apple (période 2008-2013), la start-up doit revoir sa copie en raison d’une décision unilatérale de la part de la firme de Cupertino qui lui coupe les ailes.
Dans le cadre d’un entretien accordé à Place de l’IT, Simon Dawlat revient sur cette phase de transition qui l’a poussé à avancer ses pions sur le marché de la notification push (période 2013-2016). Et ce, en s’appuyant sur le même investisseur (Iris Capital) qui avait investi 10 millions dans la première société.
Comment les activités de Batch évoluent-elles? Combien de clients revendiquez-vous? Pour quel degré d’internationalisation? Comment transformer le service AppGratis en projet Batch dans l’optique de lancer un nouveau service? Comment avez-vous préservé des liens de confiance avec votre actionnaire Iris Capital? Avez-vous besoin d’un nouveau tour de financement pour Batch?
Parallèlement, Simon Dawlat a des activités de business angel et suit un bouquet de start-up. Cela peut aboutir à des bonnes opérations comme Wit.ai cédée en 2015 à Facebook. Simon Dawlat aborde également son nouveau coup de cœur dans l’IA. Une start-up dans laquelle on retrouve des pointures du domaine .

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Sylvain Harault, responsable Consulting pour l’Europe du Sud et de l’Ouest chez Pega

Pega muscle l’agent augmenté du centre d’appel à l’intelligence artificielle

Interview- Sylvain Harault, directeur Consulting Europe chez Pega, explique comment les innovations IA de Pega Infinity 8.7 boostent les interactions et les processus.