mardi , 28 janvier 2020
Home / News IT / HPE – VMware: le cloud privé sous Synergy est-il vraiment un GreenLake tranquille?

HPE – VMware: le cloud privé sous Synergy est-il vraiment un GreenLake tranquille?

En intégrant Synergy / VMware Cloud Foundation à GreenLake, HPE mise sur le succès de ses solutions as a Service pour s’imposer dans le cloud privé.
Pat Gelsinger, CEO de VMware annonce qu’HPE étend le partenariat à GreenLake.
Pat Gelsinger, CEO de VMware annonce qu’HPE étend le partenariat à GreenLake.

Partenaires depuis 18 ans autour du “software defined” pour simplifier l’informatique hybride, VMware et Hewlett Packard Enterprise (HPE) ont profité de l’événement annuel VMworld USA la semaine dernière pour annoncer VMware Cloud Foundation comme service GreenLake, sa gamme ”as a Service”. Cett offre s’appuie sur l’infrastructure composable HPE baptisée Synergy.
Un partenariat existait déjà entre les deux entreprises pour intégrer HPE Synergy et VMware Cloud Foundation. Cette annonce l’étend à la facturation à l’usage. L’article revient sur la stratégie “as a Service” réaffirmée en juin dernier par HPE et fournit les détails de ces infrastructures et les enjeux de cet accord pour HPE, son écosystème et ses clients.
Les entreprises plébiscitent les infrastructures et les technologies cloud pour leur flexibilité, leur évolutivité, leurs processus automatisés ou encore pour leur simplicité d’utilisation. Par ailleurs, le cloud hybride représente un marché conséquent qui risque fort de se maintenir, voire de s’élargir.
Après Oracle et Dell, HPE lance donc son offre détaillée dans cet article, avec un mode facturation à l’usage plutôt précurseur…

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

Vous pouvez lire aussi

Les cofondateurs de Yogosha : Yassir Kazar, Kevin Liagre et Fabrice Epelboin

Yogosha lève 2 millions d’euros. Le Bug Bounty, Futur eldorado?

La chasse aux failles informatiques contre récompense est bien ouverte. Et le français Yogosha compte bien faire partie des organisateurs!