samedi , 27 novembre 2021

Guillaume Poupard, Anssi: «On ne tourne pas le dos à la technologie des Américains, mais on discute leurs règles juridiques.»

Assises de la Sécurité 2021- Le directeur général de l’Anssi revient sur les visas de sécurité, le Data Health Hub, et l’approche sécurité pour les dirigeants...
Guillaume Poupard pendant la conférence de presse des Assises de la Sécurité 2021
Guillaume Poupard pendant la conférence de presse des Assises de la Sécurité 2021

Un mois après le Fic 2021 (Forum International de la Sécurité) se tenaient les Assises de la Sécurité 2021  à Monaco. L’événement a été un franc succès avec une fréquentation en quantité et de qualité.
Guillaume Poupard, directeur général de l’Anssi (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information), a inauguré la manifestation en parvenant à ne pas se répéter, et en contextualisant son discours. Dès l’attaque, il reprend à son compte le slogan de l’événement, “Back to fundamentals”.
Puis, il explique que la route est encore longue et qu’il faut absolument parler de cyber aux dirigeants dans un langage qu’ils puissent comprendre et qui les implique.
Le directeur général de l’Anssi se félicite néanmoins des actions réalisées et met l’accent sur les visas de sécurité et les certifications de l’institution, autant de gages de confiance pour les entreprises clientes des technologies certifiées (PRIS, PDIS, PAMS, PVID, PVID, SecNumCloud…).
Guillaume Poupard revient aussi sur l’hébergement des données du Data Health Club, avec une alternative plutôt étonnante…

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Stephane Huet, directeur général France chez Dell Technologies

Stéphane Huet, Dell: «Dell détient 40 % du marché de l’hyper-convergence, très loin devant HPE et Nutanix.»

L'excellent 3eme trimestre de Dell Technologies renforce l’optimisme de Stéphane Huet, DG France, qui confirme le renforcement des relations avec VMWare, après séparation.