mardi , 11 mai 2021
Home / Interviews IT / Cegid veut passer sa gestion des RH en 3D avec le rachat de Talentsoft

Cegid veut passer sa gestion des RH en 3D avec le rachat de Talentsoft

Après la gestion administrative et la paie (Meta4), Cegid se veut se payer la gestion des talents de Talentsoft. Rencontre avec André Brunetière, directeur R&D chez Cegid.
Jean-Stéphane Arcis (CEO), Alexandre Pachulski (CPO) et Joël Bentolila (CTO), les cofondateurs de Talentsoft et Pascal Houillon, directeur général de Cegid (depuis mars 2017)
Jean-Stéphane Arcis (CEO), Alexandre Pachulski (CPO) et Joël Bentolila (CTO), les cofondateurs de Talentsoft et Pascal Houillon, directeur général de Cegid (depuis mars 2017)

Hier en fin après-midi, l’éditeur français Cegid, spécialiste de l’ERP et des RH a annoncé qu’il entrait en négociation exclusive avec les actionnaires de Talentsoft (voir notre article complet) «pour donner à un champion français, leader sur le marché européen des solutions de Gestion de la Paie et des Ressources Humaines dans le Cloud.»
Ce rachat permettrait à Cegid de s’enrichir des 14 années d’expertise de Talentsoft dans le cloud, de ses 2200 clients en France et dans 130 pays. Un effectif qui viendrait s’ajouter à ces 3000 collaborateurs proposant ses solutions dans 75 pays, pour un chiffre d’affaires de 498 millions d’euros en 2020. Le tout sous la houlette de Pascal Houillon, qui a rejoint Cegid en tant que directeur général en mars 2017, après 18 ans de présidence chez Sage.
Le groupe ainsi formé pourrait donc réaliser un chiffre d’affaires annuel global de plus de 600 millions d’euros avec 3600 collaborateurs, devenant le leader français du marché européen des éditeurs de SIRH (système d’information de gestion des ressources humaines). Le communiqué précise que les trois cofondateurs, l’équipe de management et les 600 collaborateurs de Talentsoft rejoindraient Cegid dans les prochaines semaines.
par ailleurs, l’opération porterait sur la totalité de la société, offrant une sortie de choix aux  investisseurs de Talentsoft (voir tableau). Le montant de l’offre n’a pas été communiqué, et la réalisation de l’opération reste soumise à l’accord des autorités compétentes.
Cependant, on peut déjà se demander comment Cegid va intégrer cette nouvelle plate-forme. Comment va-elle compléter ou concurrencer les solutions existantes? Que deviendra l’équipe Talentsoft ? Autant de questions que place de l’IT a posées hier soir à André Brunetière, directeur R&D et responsable Produit chez Cegid, au cours d’une longue interview.
L’article revient aussi sur l’historique RH de Cegid, et sur les fonctions du SaaS de Talentsoft, avec principaux faits et chiffres de la société récapitulés dans un tableau.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Les cofondateurs d’Happydemics: Tarek Ouagguini et Nicolas Trabuc

Happydemics fait entrer les études marketing dans l’ère digitale

En automatisant les études via les pubs des smartphones, Happydemics séduit clients et investisseurs. Entretien avec Tarek Ouagguini, son cofondateur et CEO.