samedi , 28 mai 2022

Autour de son GPU, Fungible ambitionne bien plus que le stockage

Outre ses processeurs DPU, Fungible a lancé en 2 ans une appliance de stockage évolutive, des cartes embarquant son DPU et son FunOS 4.0. Vers un tout nouveau datacenter?
Le Fungible F1 DPU, du muscle à tous les étages
Le Fungible F1 DPU, du muscle à tous les étages

Comme nous l’expliquions dans le premier article de ce diptyque retraçant la genèse de la startup, Fungible avait déjà levé près de 311 millions de dollars sans avoir réellement lancé de produit.
A partir de l’été 2020, les lancements se sont enchainés avec 2 DPU, une appliance de stockage et son serveur de plan de contrôle Composer, des cartes initiatrices de stockage embraquant son DPU, ou déjà la version 4.0 de son FunOS.
Cet article revient sur le lancement des deux DPU de Fungible (F1 et S1) en expliquant les principaux composants, et comment sa technologie de réseau à haute vitesse et faible latence TrueFabric facilite l’échange entre éléments dotés de l’un de ses DPU.
L’occasion également de revenir sur son appliance de stockage FS1600, ses trois cartes “initiatrices de stockage” ou la toute dernière annonce de son FunOS 4.0.
On comprendra également que Fungible ne compte certainement pas s’arrêter en si bon chemin…

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Thierry Lottin, directeur général pour la France et l’Afrique du Nord et de l’Ouest chez Veeam

+85% de budget Protection des données pour les entreprises françaises. Cela suffira-t-il?

Cyberattaques, ransomwares… Une étude Vason Bourne/Veeam peint le tableau noir de la protection des données, comme nous le Veeam avec Thierry Lottin, son DG.