dimanche , 28 novembre 2021

Atos/OVHcloud: Alliance pour un cloud souverain européen de bout-en-bout?

Analyse des enjeux de cet accord avec Frédéric Malicki, directeur technique chez Atos, et Caroline Comet Fraigneau, VP développement chez OVHcloud.

 

Caroline Comet Fraigneau, VP développement chez OVHcloud et Frédéric Malicki, directeur technique chez Atos.
Caroline Comet Fraigneau, VP développement chez OVHcloud et Frédéric Malicki, directeur technique chez Atos.

Atos et OVHcloud signent un partenariat stratégique pour créer une solution cloud de confiance 100% européenne. Concrètement, OVHCloud rejoint le programme OneCloud d’Atos. Aux côtés des hyperscalers américains?
En novembre dernier, Atos lançait son guichet unique OneCloud, qui orchestre un catalogue de services incluant des partenaires (Dell, AWS, Google, Azure, IBM, Red Hat, Salesforce…). Elle annonçait un investissement de 2 milliards d’euros sur 5 ans sur la solution. Toutefois, malgré les arguments de Cloud Souverain, les partenaires OneCloud étaient surtout américains!
Membre fondateur de l’association Gaia-X (voir notre article), l’association européenne pour les espaces de données et le cloud “souverains” (faut-il désormais dire “des espaces de données européens souverains dans le cloud”?), Atos accueille OVHcloud comme partenaire sur OneCloud, également membre fondateur de Gaia-X, pour proposer des solutions cloud ou multicloud 100 % européenne s’appuyant sur une capacité totale de 130 datacenters dans le monde.
Pour en savoir plus, Place de l’IT a rencontré Frédéric Malicki, directeur technique (CTO) Europe du Sud chez Atos, et Caroline Comet Fraigneau, vice-présidente en charge du développement d’OVHcloud en France et au Benelux.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Stephane Huet, directeur général France chez Dell Technologies

Stéphane Huet, Dell: «Dell détient 40 % du marché de l’hyper-convergence, très loin devant HPE et Nutanix.»

L'excellent 3eme trimestre de Dell Technologies renforce l’optimisme de Stéphane Huet, DG France, qui confirme le renforcement des relations avec VMWare, après séparation.