lundi , 15 avril 2024

Atera inaugure l’ère de l’infrastructure pilotée par l’IA

Le spécialiste de la gestion d’infrastructure à distance a intégré l’IA d’Azure de bout en bout. Une révolution selon Gil Pekelman, CEO et cofondateur d’Atera.
Gil Pekelman, CEO et cofondateur d’Atera
Gil Pekelman, CEO et cofondateur d’Atera

Il y a douze ans, Atera arrivait avec sa plateforme regroupant les fonctions de RMM (Remote Monitoring Management, gestion de parc informatique) et de PSA (Professional Services Automation ou suivi du personnel et facturation des contrats) en une plateforme unique intégrant des algorithmes d’intelligence artificielle. La start-up a bien bousculé le marché de la gestion des infrastructures à distance par les partenaires, ou par les DSI. Et tout cela en mode SaaS!
Serait-elle en passe de gagner son pari de devenir l’OS du système d’information, comme nous le confiait son CEO et cofondateur, Gil Pekelman, en aout 2021?
Lors de notre dernière rencontre, il a une fois de plus répété: «Notre vision consiste à concrétiser notre stratégie “All In One” en proposant un système All In One (tout-en-un).» Désormais, la plateforme est animée de bout en bout par l’intelligence artificielle, suite à un accord signé avec Microsoft l’été dernier. Rappelons que la solution est développée et hébergée sur Azure.
Plus qu’un renforcement de sa solution toujours plus intelligente et automatisée, Atera annonce l’aube d’une nouvelle ère, celle de l’infrastructure pilotée par l’IA ou AIT (voir plus bas).
L’article revient sur l’évolution de la société pour comprendre cette évolution majeure, qui impacte déjà tout le marché. Avec les commentaires de Gil Pekelman, cela va de soi.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Check Also

Aliette Mousnier-Lompré, CEO d'Orange Business

L’AI générative serait-elle bleue comme une Orange?

Encore jeune, l’IA générative séduit les fournisseurs d’infrastructure comme Orange Business. 2 offres présentées par Aliette Mousnier-Lompré -CEO, et François Fleutiaux -directeur.