samedi , 28 mai 2022

Yogosha lève 2 millions d’euros. Le Bug Bounty, Futur eldorado?

La chasse aux failles informatiques contre récompense est bien ouverte. Et le français Yogosha compte bien faire partie des organisateurs!
Les cofondateurs de Yogosha : Yassir Kazar, Kevin Liagre et Fabrice Epelboin
Les cofondateurs de Yogosha : Yassir Kazar, Kevin Liagre et Fabrice Epelboin

Et si l’application de l’entreprise ou son site web étaient testés par des hackers éthiques pour découvrir des failles avant que des pirates mal attentionnés ne s’y engouffrent? Telle est la promesse de Bug Bounty (Faille -ou erreur- contre prime) consistant à verser une prime à toute personne qui découvre une faille dans une application ou un site Web.
Après avoir dressé le portrait de la start-up YesWeHack (voir notre article), Place de l’IT a rencontré
Yogosha, l’un de ses concurrents français, tout aussi prometteur. Au moment même où cette pépite française levait deux millions d’euros. 
Il semblerait que le Bug Bounty ait le vent en poupe. Les “pirates éthiques” peuvent hisser la voile!
Découvrez l’histoire de la création de cette jeune pousse, et comment elle a déjà séduit de grandes entreprises.  Un tableau récapitule les principaux faits et chiffres de l’entreprise.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Thierry Lottin, directeur général pour la France et l’Afrique du Nord et de l’Ouest chez Veeam

+85% de budget Protection des données pour les entreprises françaises. Cela suffira-t-il?

Cyberattaques, ransomwares… Une étude Vason Bourne/Veeam peint le tableau noir de la protection des données, comme nous le Veeam avec Thierry Lottin, son DG.