lundi , 18 janvier 2021
Home / News IT / VMware Pivotal adopte Google Kubernetes pour avoir un PaaS d’avance

VMware Pivotal adopte Google Kubernetes pour avoir un PaaS d’avance

API, containers et micro-services deviennent monnaie courante. Encore faut-il coordonner et maîtriser toutes ces pièces du puzzle. Pivotal s’y efforce en intégrant Kubernetes.
Pivotal Container Service au cœur de la pile Pivotal
Pivotal Container Service au cœur de la pile Pivotal

Par l’intermédiaire de Pivotal, VMware annonce l’intégration et le support de Kubernetes, la plateforme open source d’orchestration de containers développée par Google. VMware Pivotal devient la plateforme applicative Cloud Native de Pivotal en mode PaaS. Avec l’essor des containers et des micro-services, les éditeurs montent au créneau pour proposer des technologies appropriées pour gérer les nouvelles générations d’applications. Place de l’IT retrace le parcours de Pivotal qui monte progressivement à l’échelle du PaaS en 2013 avec Paas Pivotal One (la future Pivotal Cloud Foundry) avec les explications de James Watters, senior vice-president Products & Business Development chez Pivotal. Puis le moment est venu de penser aux conteneurs avec Pivotal Container Service (PKS), qui intègre la technologie Kubernetes VMware, Pivotal et Google. L’histoire de Pivotal se confond avec celle d’EMC et VMware (autant d’entités tombées dans le giron du nouvel ensemble DELL EMC qui a émergé en septembre 2016). Il n’est pas étonnant de retrouver des combinaisons de ces piles technologiques. Ainsi, dans une approche Cloud Native, VMware est associé à Pivotal Cloud Foundry depuis octobre 2017.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Clément Ravouna et Guillaume Pontallier: 2 cofondateurs de Tanker.

Tanker: “Confidentialité By Design” pour éviter les eaux troubles du chiffrement.

La startup française a changé son fusil d’épaule et propose aux développeurs la Rolls de la sécurisation de bout en bout (chiffrement/pseudonymisation) la plus simple possible à intégrer.