vendredi , 22 octobre 2021

VMware acquiert Heptio: enrichissement ou confusion autour de Kubernetes? (volet 1/2)

Très impliqué sur les containers et Kubernetes, VMware veut proposer en premier une solution multicloud complète avec le rachat de Heptio. Au risque de se disperser? (volet 1 d'un focus VMware - Kubernetes)
Joseph Beda (CTO) et Craig McLuckie (CEO) -Photo Heptio-
Joseph Beda (CTO) et Craig McLuckie (CEO) –Photo Heptio.

A l’occasion de VMworld à Barcelone, VMware annonçait le rachat d’Heptio, spécialiste de Kubernetes. Une opération qui devrait être bouclée mi 2019, après validation des autorités compétentes.
Le montant du rachat n’a pas été communiqué. Cependant, en mpoins de deux ans, la société déjà levé 33,5 millions de dollars en deux fois auprès d’investisseurs avisés : Accel, Madrona Venture Group et Lightspeed Venture.
La start-up a été créée en 2016 par Craig McLuckie (CEO) et Joseph Beda (CTO), deux des trois concepteurs de la technologie Kubernetes chez Google, toujours actifs dans les communautés open source. Sans oublier leur passé commun dans l’équipe Google Compute Engine, socle de la solution IaaS (Infrastructure as a Service) de Google.
Place de l’IT apporte des détails sur la solution et sur les projets open source menés par Heptio. Cet article est la première partie d’un diptyque revenant sur l’histoire récente de VMware avec les containers et Kubernetes.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Jean-Christophe Morisseau, DG chez Red Hat France et Yacine Kheddache, Specialist Solution Architect Manager chez Red Hat France.

Red Hat apprécie son indépendance chez IBM et mise sur OpenShift

Jean-Christophe Morisseau, DG chez Red Hat France, et Yacine Kheddache, SSA Manager chez Red Hat France, expliquent la situation de l'éditeur open source chez IBM, ses réussites et ses défis.