samedi , 17 avril 2021
Home / News IT / Veeam Backup & Replication 11 améliore sa sauvegarde et son bouclier anti-ransomware.

Veeam Backup & Replication 11 améliore sa sauvegarde et son bouclier anti-ransomware.

Plus d’automatisation, de sécurité et de performances: Veeam assoit sa position de leader. Entretien avec Stéphane Berthaud, son directeur technique France et Afrique.
Stéphane Berthaud, directeur technique France et Afrique chez Veeam
Stéphane Berthaud, directeur technique France et Afrique chez Veeam

L’éditeur Veeam vient d’annoncer Veeam Backup & Replication v. 11, sa solution 4 en 1 regroupant sur la même plateforme le stockage de snapshots (instantanés), la sauvegarde, la réplication et la CDP (Continuous Data Protection, ou protection continue des données). Plus de 150 améliorations ont été intégrées, dont une grande partie liée à l’automatisation, au cloud ou à la sécurité.
L’annonce la plus marquante concerne la CDP. «La sauvegarde et la réplication sont intégrées au même logiciel et avec une licence unique,» rappelle Stéphane Berthaud, directeur technique France et Afrique chez Veeam. «Sur la même plateforme, l’utilisateur peut réaliser des sauvegardes et des restaurations, des réplications asynchrones, de l’orchestration des snapshots, et de la protection continue des données.»
Afin de mieux appréhender les différences entre CDP et réplication synchrone, ou les 5 annonces majeures de cette nouvelle version, Place de l’IT s’est entretenue avec Stéphane Berthaud. Des évolutions majeures et attendues.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Jean-Stéphane Arcis (CEO), Alexandre Pachulski (CPO) et Joël Bentolila (CTO), les cofondateurs de Talentsoft et Pascal Houillon, directeur général de Cegid (depuis mars 2017)

Cegid veut passer sa gestion des RH en 3D avec le rachat de Talentsoft

Après la gestion administrative et la paie (Meta4), Cegid se veut se payer la gestion des talents de Talentsoft. Rencontre avec André Brunetière, directeur R&D chez Cegid.