mercredi , 24 octobre 2018
Home / News IT / Signature électronique: DocuSign élargit son horizon en visant la gestion de contrats

Signature électronique: DocuSign élargit son horizon en visant la gestion de contrats

Convention Momentum de DocuSign France: Après son IPO aux USA, le fournisseur américain leader de la signature numérique dévoile sa nouvelle vision «System of Agreement».
DocuSign : Dan Springer et Olivier Pin présentent la nouvelle vision "System of Agreement"
DocuSign : Dan Springer et Olivier Pin présentent la nouvelle vision “System of Agreement”

C’est la première convention de DocuSign France après la récente introduction en Bourse de sa maison-mère américaine sur le Nasdaq. Le spécialiste des solutions de signature électronique, leader mondial, a exposé sa nouvelle vision «System of Agreement», qui élargit sa sphère d’activité à la gestion global du traitement des contrats dématérialisés. Il peut notamment s’appuyer sur le récent rachat de SpringCM en la matière. Divers intervenant ont pris la parole au cours de cette convention Momentum organisée à Paris: Dan Springer (CEO de DocuSign), Pascal Colin (VP Business Development), Olivier Pin (DG France), Jérôme Levadoux (vice-président Produits) mais aussi Arnaud Merlet, COO de SAP France, en tant que client témoin ou Salwa Toko, présidente du Conseil national du numérique, pour promouvoir la place des femmes dans le numérique encore trop marginale à bien des égards. Place de l’IT a suivi cette convention parisienne qui a permis de faire le point sur le nouveau positionnement de DocuSign, sur les nouvelles fonctionnalités de sa plateforme souvent associées à Salesforce mais sur des projets innovants notamment dans la blockchain Ethereum.

Vous pouvez lire aussi

Orion et David Hindawi: les créateurs de Tanium affinent la protection des endpoints

Sécurité IT: Tanium dresse la cartographie temps réel de tous les terminaux de l’entreprise

Tanium lève 200 millions de dollars pour protéger la totalité des terminaux en entreprise. Rencontre avec Dagobert Levy, son responsable Europe du Sud (y compris France) aux Assises de la Sécurité.