mardi , 19 novembre 2019
Home / Reportages / Promethium met le feu à l’automatisation analytique

Promethium met le feu à l’automatisation analytique

Interroger ses données en quelques secondes, sans préparer, intégrer, nettoyer…C'est la promesse de Promethium sur fond d'automatisation et d'IA.
Kaycee Lai, fondateur et dirigeant de Promethium
Kaycee Lai, fondateur et dirigeant de Promethium

Comment exploiter en masse les données dont dispose une entreprise? Les technologies ne manquent pas:  cloud, mise en cluster, traitement en mode parallèle, In-Memory…Elles facilitent l’accès à des traitements performants, auparavant réservés aux grandes entreprises.
Parmi les start-up américaines en phase d’amorçage explorant ces innovations figure Promethium avec un discours, un positionnement et une technologie différents.
Place de l’IT s’est rendue chez Promethium à Menlo Park (Californie) et a rencontré Kaycee Lai, son fondateur et dirigeant.
Il est entouré de deux associés qui disposent aussi de solides références dans la Silicon Valley.
Découvrez comment cette start-up, qui a trouvé son nom en référence à Prométhée dans la mythologie grecque, s’est entouré d’investisseurs pour explorer l’automatisation et l’intelligence artificielle.
Outre les schémas explicatifs, un tableau récapitule les principaux faits et chiffres de l’entreprise californienne dont la création remonte à février 2018.

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

Vous pouvez lire aussi

Une intégration bien plus évoluée qu’un simple portage

Teradata arrive sur Google Cloud et surfe sur la mort annoncée de Hadoop

Après AWS et Azure, Teradata porte sa plateforme Vantage sur Google Cloud et l’enrichit de l’accès natif au stockage objet des clouds publics et de la tarification à la milliseconde.