vendredi , 24 janvier 2020
Home / News IT / Pourquoi le français Intercloud parvient-il à lever 22 millions d’euros?

Pourquoi le français Intercloud parvient-il à lever 22 millions d’euros?

Spécialiste de la connectivité cloud, Intercloud a levé 39 millions depuis 2010. Et son portefeuille client semble suivre la même courbe… Explications.
80 points de présence dans 15 pays et des connexions tous azimuts
Une présence modiale à très haut débit.

En 2010, Antoine Valat, Benjamin Ryzman et Jérôme Dilouya ont développé Intercloud, une solution pour interconnecter de manière transparente les ressources d’une entreprise aux fournisseurs de cloud: plates-formes (comme AWS, Microsoft Azure, Google Cloud) ou applications SaaS (comme Salesforce, Office 365, Box, Servicenow, Webex).
Comment Intercloud  réussit ce tour de force?  C’est l’occasion d’aborder les différents rounds de financements d’Intercloud,  et notamment la toute fraîche levée de fonds de 22 millions d’euros et d’analyse la pertinence du positionnement technologique de cette start-up prometteuse.
En pleine explosion du cloud, la sécurité des connexions à Internet et la stabilité du réseau deviennent des préoccupations majeures pour les entreprises. Sans parler des temps de latence, qui peuvent faire fortement varier les temps de réponse entre utilisateurs et applications.
L’article comporte des schémas explicatifs, un tableau récapitule les principaux indicateurs d’activité de la jeune pousse.

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

Vous pouvez lire aussi

Guillaume Vassault-Houlière et Manuel Dorne, cofondateurs de YesWeHack

YesWeHack: Et si vous renforciez votre cybersécurité en continu grâce au Bug Bounty?

Après avoir levé 4 millions d’euros en 2019, le spécialiste français du Bug Bounty joue l’expansion en Europe et en Asie. YesWeHack? Une pépite toujours plus prometteuse.