vendredi , 24 janvier 2020
Home / News IT / Pourquoi et comment Google Cloud passe-t-il à l’hybride avec Anthos?

Pourquoi et comment Google Cloud passe-t-il à l’hybride avec Anthos?

Google Next Londres: l‘éditeur annonce la disponibilité de sa plate-forme Anthos, un pas décisif vers l’hybride. Place de l’IT vous invite à un voyage au cœur d’Anthos.
Jennifer Lin, vice-présidente Product Management chez Google Cloud
Jennifer Lin, vice-présidente Product Management chez Google Cloud

«Nos clients nous affirment qu’ils ne souhaitent pas uniquement migrer leurs applications de A vers B, mais qu’ils souhaitent surtout moderniser leurs applications avec des techniques et des technologies “cloud native”, où que se trouvent ces applications,» confirme Jennifer Lin, vice-présidente Product Management chez Google Cloud.
Afin de bénéficier des bénéfices du cloud, en évitant des silos supplémentaires, les entreprises optent en masse pour le cloud hybride. Elles peuvent ainsi choisir de migrer progressivement vers le cloud à leur rythme, conserver certaines applications sur site (par choix ou pas impossibilité de faire autrement), ou encore créer des liens en cloisonnant partiellement certains services.
Pour prendre place sur ce marché du cloud hybride, Google a annoncé en avril dernier sa solution Anthos (ex-Google Cloud Services Platform). Cette pile logcielle s’installe sur site, sur AWS ou Azure, pour disposer d’un environnement Kubernetes complet permettant d’exécuter des applications.
Place de l’IT vous invite à voyager au coeur d’Anthos et de ses principaux modules avec de nombreuses illustrations détaillées.

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

Vous pouvez lire aussi

Guillaume Vassault-Houlière et Manuel Dorne, cofondateurs de YesWeHack

YesWeHack: Et si vous renforciez votre cybersécurité en continu grâce au Bug Bounty?

Après avoir levé 4 millions d’euros en 2019, le spécialiste français du Bug Bounty joue l’expansion en Europe et en Asie. YesWeHack? Une pépite toujours plus prometteuse.