vendredi , 24 mai 2024

Pour Google Cloud Platform, penchez-vous à travers le SaaS

Le succès “mitigé” de Google Cloud Platform auprès des entreprises face à Amazon et Azure relève en partie de la méconnaissance de l’offre. Place de l’IT profite du récent Google Cloud Summit à Paris pour la présenter.
Greg DeMichillie, directeur Produit, Cloud CTO Office chez Google
Greg DeMichillie, directeur Produit, Cloud CTO Office chez Google

Comment Google installe sa plateforme Cloud en France? Il n’est pas si évident pour le groupe Internet et son excellence technologique de monter en haut du podium dans ce segment d’activité. Pourtant, sa contribution est importante avec des millions de lignes de code “libérées” en open source: Big Data avec Hadoop, les containers avec Kubernetes, et TensorFlow pour le Machine Learning (apprentissage automatique). Place de l’IT a rencontré Greg DeMichillie, directeur Produit, Cloud CTO Office chez Google pour faire le point sur l’essor du Cloud. L’offre est déclinée en plusieurs couches côté IaaS: Google Compute Engine (puissance de calcul), Google Container Engine (gestion et orchestration des containers, compatible Docker), Google Kubernetes Engine (applications en conteneur à grande échelle)…La division BtoB de Google couvre aussi l’aspect stockage (Google Cloud Storage, Cloud SQL, BigTable, Cloud Datastore) et adresse la couche réseau (Google Cloud Virtual Network, Cloud Load Balancing, Cloud CDN, Cloud DNS…).
Côté PaaS, le catalogue est aussi étoffé avec Google App Engine (intégrant une multitude de langages et de technologies dont Node.js, Java, Ruby, C#, Go, Python ou PHP, etc.). Il arrive que Google passe par des opérations de croissance externe pour avancer plus rapidement comme le rachat de la plateforme API d’Apigee en septembre 2016. «Il faut pouvoir intégrer et gérer ces API, les sécuriser, les superviser… y compris à très grande échelle», concède Greg DeMichillie. Google a fortement musclé son offre IaaS et PaaS et poursuit cet effort. Place de l’IT propose de faire le point sur le degré d’exploitation de Google Cloud en perpétuel mouvement.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Check Also

Ryan Welsh, Field CTO GenAI chez Qlik et cofondateur et ex-CEO de Kyndi.

Ryan Welsh, Qlik: «Kyndi complète le dispositif Gen AI de Qlik en ajoutant les données non structurées»

Machine Learning, Deep learning, IA neuro-symbolique… l’ex-CEO de Kyndi, Ryan Welsh explique comment la plateforme de traitement du langage naturel enrichit la GenAI de Qlik.