vendredi , 24 janvier 2020
Home / News IT / Pixid: le travail temporaire, SaaS travaille aussi

Pixid: le travail temporaire, SaaS travaille aussi

En 15 ans, la plate-forme cloud de gestion du travail temporaire est devenue le leader du marché dans la gestion des contrats par Intérim, des CDD, du sourcing et des candidats. L'expansion européenne s'accélère.
François Hux, directeur commercial chez Pixid
François Hux, directeur commercial chez Pixid

En novembre 2004, Étienne Colella (ex d’IBM et de Bull) crée Pixid pour proposer une plate-forme cloud gérant électroniquement le processus de contractualisation intérimaire de bout en bout, en intégrant les obligations réglementaires. Il est alors soutenu par Adecco, Manpower et Randstad (à l’époque VerdiorBis) qui investissent 15 millions d’euros dans le projet. Que de chemin parcouru depuis cette plateforme BtoB pionnière du cloud.
En octobre 2015, le fonds d’investissement Keensight Capital s’offre 83% du capital de l’entreprise.
En mars 2017, Pixid rachète l’éditeur britannique The Internet Corporation, concepteur de l’ATS Ameris. En avril 2018, Pixid s’offre l’éditeur néerlandais Carerix, également éditeur d’ATS. Quelques semaines plus tard, la société met la main sur Job Minute, plate-forme française de mise en relation en temps réel sans CV dédiée aux entreprises de la restauration. Fort de ces technologies, la plate-forme Pixid intègre le mois dernier un module qui couvre désormais tous les besoins, du sourcing jusqu’à la contractualisation.
Outre les illustrations, cet article revient en détail sur l’historique de la société et récapitule dans un encadré les principaux indicateurs de la société qui compte sur les marché des technologies de gestion des ressources humaines.

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

Vous pouvez lire aussi

Guillaume Vassault-Houlière et Manuel Dorne, cofondateurs de YesWeHack

YesWeHack: Et si vous renforciez votre cybersécurité en continu grâce au Bug Bounty?

Après avoir levé 4 millions d’euros en 2019, le spécialiste français du Bug Bounty joue l’expansion en Europe et en Asie. YesWeHack? Une pépite toujours plus prometteuse.