jeudi , 9 décembre 2021

OutSystems, le Low-Code portugais qui a conquis le monde IT

En 20 ans, la plateforme RAD avant-gardiste a su devenir ce qu’elle était dès l’origine: une plateforme low-code multitenant. Avoir raison trop tôt peut aussi engendrer un décacorne!
Paulo Rosado et Rui Pereira récemment
Paulo Rosado et Rui Pereira récemment

Présente dans 70 pays, employant 1800 collaborateurs (dont 10+ en France), avec plus de 1000 clients et 340 partenaires sur plus 20 secteurs économiques, OutSystems est incontestablement La décacorne de l’aPaaS (application Platform as a Service), ou plateforme de développement low-code. Elle affiche de belles références clients dont Toyota, BT (British Telecom), Logitech, Deloitte, Colliers, Mazda, Hermès, Ricoh, Schneider Electric ou GM Financial.
Pourtant, lorsque la startup démarre en 2001 aux alentours de Lisbonne, le pari n’est pas gagné. Certes, ses fondateurs ont déjà l’idée d’une plateforme hébergée chez un prestataire (pas de cloud à l’époque) disponible en mode multitenant (pour plusieurs clients de façon isolée). Néanmoins, quand on a raison trop tôt, on peut aussi se planter!
C’est d’ailleurs ce qui a failli arriver lui arriver, avant de devenir une solution de référence pour simplifier la vie des développeurs p=en concevant des applications Low-Code, y compris critiques.
Place de l’IT se devait de revenir sur cette pépite portugaise, dont l’histoire prouve que la ténacité finit par payer, ainsi que la patience de ne pas lever des fonds lorsque l’entreprise n’est pas prête.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Amir et Atif Khan, les frères cofondateurs d’Alkira.

Cloud Network as a Service et Cloud Backbone as a Service, Alkira réinvente le réseau à l’ère du Cloud

Un réseau étendu performant aussi simple qu’un SaaS applicatif ? Telle est la promesse d’Alkira qui a levé 84 millions en 2020. Focus sur un CNaaS qui va faire du bruit!