samedi , 21 mai 2022

Levée de fonds de OneFlash, la start-up BtoBtoC qui évite à votre smartphone de tomber en rade

Hébergée chez Station F, OneFlash a créé un concept de mise à disposition de batteries portables pour smartphones déployées en réseau physique. Elle a attiré l’attention de deux Business Angels du numérique.
Lucas Di Franco, cofondateur et CEO de OneFlash : les projets de la start-up
Lucas Di Franco, cofondateur et CEO de OneFlash

Finie la panne de batterie pour smartphone? La start-up OneFlash s’est lancée dans le déploiement de mini-stations en vue de constituer un réseau de batteries portables en libre-service à déployer dans les carrefours de visiteurs comme les réseaux d’enseignes ou les centres commerciaux.
Désormais intégrée à l’incubateur HEC de Station F (campus d’innovation parisien de Xavier Niel), elle a réalisé une levée de fonds de 500 000 euros auprès de deux investisseurs individuels pour l’accompagner dans ses prochaines étapes.
-Quel concept OneFlash a-t-il élaboré?
-Quelle est la genèse de ce service qui prend de l’ampleur sous l’angle de la transformation numérique des marques et des enseignes et de l’omnicanalité?
-Qui sont les premiers partenaires commerciaux dans la boucle?
– Quel est le profil des premiers investisseurs qui soutiennent OneFlash ?
-Quel est le niveau de déploiement prévu?
Focus sur la start-up OneFlash avec les explications du CEO cofondateur Lucas Di Franco et un encadré sur la fiche d’identité de la jeune pousse.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Les deux cofondateurs : Amir Jerbi (CTO) et Dror Davidoff (CEO)

Aqua Security: un CNAPP automatisé pour sécuriser les applications cloud native. Sinon Aqua bon?

La startup israélienne joue désormais dans la cour des grands, avec sa plateforme enrichie pour protéger le cycle de vie des applications Cloud Native.