mardi , 31 janvier 2023

Olivier Mikeladze, Red Hat: «OpenShift incarne l’expérience optimale pour les développeurs»

Développeurs, microservices, serverless, supervision, projets en cours…Olivier Mikeladze, Solutions Architects Manager chez Red Hat, partage la vision de l’éditeur en environnement multicloud et multicluster.
Olivier Mikeladze, Solutions Architects Manager chez Red Hat
Olivier Mikeladze, Solutions Architects Manager chez Red Hat

À l’ère du digital, les organisations reposent immanquablement sur des écosystèmes (partenaires, alliés, clients, copopétioteurs…). Et les plates-formes informatiques deviennent le nerf de la guerre économique.
Automatisation, standardisation, ouverture, simplification… Autant se préoccupations qui feront fonction de leviers ou de freins selon les choix réalisés.
Red Hat OpenShift est aujourd’hui devenu l’une des références en la matière. Place de l’IT a donc décidé de faire le point sur plusieurs de ses caractéristiques avec Olivier Mikeladze, Solutions Architects Manager chez Red Hat.
L’occasion également de mieux comprendre la vision de l’éditeur sur ce marché, et de comprendre les nombreux projets (maison ou open source) sur lesquels il est engagé.
Quels sont les atouts d’OpenShift pour les développeurs? Quelles technologies combinez-vous pour les micro-services et le serverless? Côté infrastructure, comment OpenShift simplifie-t-il les choix techniques et économiques? La supervision globale et sa compréhension restent les défis majeurs… Openshift PaaS s’appuie sur Kubernetes. Mais quid de Dockers? Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur Quarkus. Espéranto du muticloud? Comment Red Hat et OpenShift se positionnent-ils sur l’intelligence artificielle?
Une interview didactique et très riche en illustrations et schémas explicatifs.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Vincent Strubel, directeur général de l’ANSSI, et Mathieu Feuillet, sous-directeur des opérations de l’Anssi

Panorama de la cybermenace 2022: argent, espionnage et déstabilisation. Tout va vraiment mieux?

Le rapport 2022 sur la cybermenace du Cert-FR de l’Anssi pointe les évolutions des attaques. Première intervention de Vincent Strubel, nouveau DG de l’Anssi.