samedi , 28 mai 2022

Metron: les données énergétiques industrielles deviennent intelligentes

La plateforme de Metron utilise l’intelligence artificielle pour la gestion énergétique. La start-up a déjà levé 12 millions d’euros et compte bien accélérer.
Vincent Sciandra, CEO et cofondateur de Metron
Vincent Sciandra, CEO et cofondateur de Metron

En levant 8 millions d’euros lors d’un second tour de table en octobre dernier, la start-up française Metron s’est dotée des moyens d’accélérer son expansion et sa croissance, déjà bien engagées. Pourquoi cette plateforme logicielle génère-t-elle un tel engouement? Industrie et énergie constituent-elles vraiment une combinaison gagnante pour parier sur l’avenir?
Partant du constat que les industries consomment plus de 54 % de l’énergie totale mondiale (bien plus) avec une augmentation de 1,2 % par an, David Tagliabue, Vincent Sciandra et Julian Aristizabal ont conçu une plateforme d’intelligence énergétique favorisant la gestion des énergies renouvelables. L’objectif consiste aussi à transformer le rapport des industrielles à l’énergie.
Pour cela, ils ont fondé la start-up Metron début 2013, et ont lancé leur plateforme logicielle au premier trimestre 2014. Une solution qui semble avoir séduit non seulement les investisseurs qui ont déjà apporté 12 millions d’euros en quatre ans, mais aussi plus de 80 clients dont Danone, Shell, SGD Pharma, Valrhona, Lustucru, Maersk Oil, Wood Group PSN, DS Smith ou Nemera.
En à peine cinq ans, la start-up dispose déjà d’implantation en France, en Italie, en Colombie, au Brésil, aux Émirats arabes unis et à Singapour.
Place de l’IT a rencontré son dirigeant. L’article explique précisément ce que réalise la plateforme et son positionnement, avec chiffres-clés et schémas à l’appui.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Thierry Lottin, directeur général pour la France et l’Afrique du Nord et de l’Ouest chez Veeam

+85% de budget Protection des données pour les entreprises françaises. Cela suffira-t-il?

Cyberattaques, ransomwares… Une étude Vason Bourne/Veeam peint le tableau noir de la protection des données, comme nous le Veeam avec Thierry Lottin, son DG.