samedi , 27 novembre 2021

Logiciels pour investisseurs: eFront passe chez BlackRock après une belle bataille

Editeur français d’une suite logicielle pour les investisseurs financiers, eFront est acquis par le méga-gestionnaire de fonds américain BlackRock. Le niveau de la transaction est impressionnant.
Olivier Dellenbach, fondateur d’eFront (au centre) – Session SuperInvestor 2014

eFront devrait être acquis par BlackRock (6,4 billions -milliers de milliards- de dollars d’actifs) sur fond de négociation exclusive.
Pourquoi le plus grand gestionnaire de fonds du monde s’intéresse à l’éditeur français d’une suite logicielle qui adresse les professionnels du financement des entreprises (capital investissement et capital innovation) ?
Le montant de l’acquisition est important. Il s’explique par la rude bataille engagée en coulisse pour s’emparer d’eFront.
Découvrez le profil de cet éditeur méconnu en France mais qui a su développer un véritable savoir-faire reconnu auprès des professionnels de la finance. Il a été fondé par un pionnier français de l’exploitation de logiciel à distance: Olivier Dellenbach. Bien avant que le cloud ne soit popularisé par des acteurs comme Amazon Web Services.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Stephane Huet, directeur général France chez Dell Technologies

Stéphane Huet, Dell: «Dell détient 40 % du marché de l’hyper-convergence, très loin devant HPE et Nutanix.»

L'excellent 3eme trimestre de Dell Technologies renforce l’optimisme de Stéphane Huet, DG France, qui confirme le renforcement des relations avec VMWare, après séparation.