jeudi , 5 août 2021

Le DevOps: fumisterie marketing ou révolution informatique?

Sans DevOps, point de salut? La démarche apporte de réels bénéfices, mais n’est pas adaptable à tout selon Romain Dartigues, consultant DevOps chez Meritis.
Romain Dartigues, consultant DevOps et administrateur des systèmes Linux chez Meritis (avatar GitHub)
Romain Dartigues, consultant DevOps et administrateur des systèmes Linux chez Meritis (avatar GitHub)

Devops? D’où vient donc ce terme barbare employé aujourd’hui à toutes les sauces? Méthode, outillage, vocabulaire vaporeux ou jeu de rôles?
«C’est en octobre 2009, à l’occasion de la première conférence “DevOpsDays” organisée à Gand en Belgique, que Patrick Debois, membre de la mouvance agile, emploie pour la première fois le terme DevOps. Défini de façon moins formelle que la méthode agile, la démarche DevOps a été “conçue” en vue de favoriser l’adoption des pratiques agiles par les métiers. Pour y parvenir, l’idée est de fluidifier les interactions entre développement et exploitation dans un but commun : délivrer de la valeur plus rapidement.» Ainsi commence le livre blanc “Les 6 facteurs clés pour réussir sa démarche DevOps” publié par le cabinet de conseil français Meritis.
Pour faire un tour d’horizon de l’approche DevOps, de ses avantages et de ses limites ou déviances, place de l’IT a interviewé l’un de ses co-auteurs, Romain Dartigues, consultant DevOps et administrateur des systèmes Linux chez Meritis. Des réponses tranchées et sans complaisance par un expert de terrain. A lire sans faute!

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Les cofondateurs de Celonis : Bastian Nominacher (co-CEO), Martin Klenk (CTO) et Alexander Rinke (co-CEO)

Révolution: La décacorne Celonis risque fort de décoiffer l’informatique d’entreprise

Comment cet éditeur allemand a-t-il déjà levé près de 1,4 milliard de dollars? Rencontre avec Fadi Naffah, directeur général France, Moyen-Orient et Afrique chez Celonis.