samedi , 28 mai 2022

James Fisher, Qlik: «Sans gouvernance, pas de fiabilité des données ni d’analytique efficace»

Qlik, pionnier de la visualisation et l’exploration des données, continue à innover pour rendre la Business Intelligence accessible à l’utilisateur final. Entretien avec James Fisher, responsable marketing produit chez Qlik.
James Fisher, responsable marketing produit chez Qlik.
James Fisher, responsable marketing produit chez Qlik.

D’origine suédoise, Qlik fait figure de précurseur dans visualisation et l’exploration des données. L’éditeur poursuit son évangélisation en rendant la Business Intelligence de plus en plus accessible en entreprise. Place de l’IT propose un entretien avec James Fisher, responsable marketing produit chez Qlik.
« On s’est très vite positionné sur la centralisation des données avec un déploiement de la BI destinée aux métiers, de faire la façon la plus simple possible, sans avoir à dépendre des équipes informatiques. Il s’agissait de transformer l’informatique centralisée pour l’ouvrir au self-service des utilisateurs métier », évoque James Fisher.
Que deviennent les informaticiens dans cette mutation des technologies et des usages ? Quels sont les stades de maturité des entreprises sur l’analytique ? Quelles évolutions peut-on percevoir d’un point de vue de Qlik ? « Avec l’émergence des architectures en micro services, Qlik fait aussi évoluer ses solutions pour les rendre plus agile, voir les déplacer plus facilement. » Et des nouveautés sont attendues en 2018 sur la dimension micro-services.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Thierry Lottin, directeur général pour la France et l’Afrique du Nord et de l’Ouest chez Veeam

+85% de budget Protection des données pour les entreprises françaises. Cela suffira-t-il?

Cyberattaques, ransomwares… Une étude Vason Bourne/Veeam peint le tableau noir de la protection des données, comme nous le Veeam avec Thierry Lottin, son DG.